Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Coronavirus : la French Tech Toulouse mobilise ses troupes

La French Tech Toulouse a pris l'initiative d'encourager l'ensemble des start-up toulousaines à se mobiliser dans le combat contre le nouveau coronavirus. Les initiatives se multiplient.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Coronavirus : la French Tech Toulouse mobilise ses troupes
Coronavirus : la French Tech Toulouse mobilise ses troupes © French Tech Toulouse

Ne surtout pas baisser les bras face à la crise sanitaire du Covid-19 ! La French Tech Toulouse a décidé de mobiliser ses troupes. "Nous avons ouvert une page spéciale sur notre site web pour mobiliser les bonnes volontés et recenser toutes les initiatives sous un seul mot d'ordre : nos start-up ont du cœur !", déclare Alexis Janicot, directeur délégué de La French Tech Toulouse.

Déjà une dizaine de start-up ont répondu à l'appel et la liste reste ouverte. "Leurs solutions, proposées souvent gratuitement ou à des tarifs symboliques, peuvent aider les citoyens, les salariés, les entreprises, l’Etat ou les acteurs de la santé pour faire face à cette situation", souligne le directeur délégué.

Des solutions en direction du grand public
C'est le cas de SchoolMouv qui a décidé d'ouvrir au plus grand nombre l'accès de sa plateforme de soutien scolaire en ligne (de la 6ème à la terminale) pour 1 euro symbolique, de Bleexo qui met gratuitement à disposition son outil d’enquêtes et de prise de pouls régulier (pour mesurer le bien-être et l'expérience collaborateurs en entreprise), de Tamplo avec une offre d'essai gratuite pendant 29 jours pour l'usage de sa solution collaborative qui intègre la conduite de réunion à la gestion de projet ou encore de Vyfe. Cette startup, spécialisée dans le vidéo-training, propose dorénavant gratuitement sa plateforme de vidéo training et de coaching à distance aux formateurs et aux enseignants qui doivent assurer des formations à distance.

Et des solutions dédiées au secteur de la santé
D'autres se positionnent avec des solutions dédiées plus directement au secteur médical. La société Kaduceo, spécialisée dans l'analyse et la prédiction des parcours de soins en milieux hospitaliers, a décidé de mobiliser ses équipes sur la mise à jour de certains modèles en vue d'aider les centres hospitaliers à mieux anticiper l'afflux de patients liés à l'épidémie de Covid-19. "Sur la base de statistiques avancées et de machine learning, nos algorithmes visent à aider les équipes soignantes dans l'organisation de leurs services. Mais nous restons très prudents sur les premiers résultats de travaux qui sont encore au stade de la R&D", précise Cédric Giorgi, directeur général adjoint de la startup toulousaine.

Créée en 2014 par Matthieu Ortala et hébergée depuis peu au Village by CA de Toulouse, Kaduceo, qui emploie 12 salariés, a déjà à son actif une cinquantaine de projets conduits avec des centres hospitaliers un peu partout en France, dont le CHIC (Centre hospitalier intercommunal) de Créteil, en région parisienne. La plate-forme web de télésuivi et de télécoaching de patients, Iriade, qui anime une vingtaine d'applications dans le secteur santé et médico-social, propose de mettre à disposition plusieurs de ses applications validées par des équipes médicales.

De son côté, MyFeelBack, un spécialiste des solutions de relation client à forte valeur ajoutée, propose gratuitement la création d'un questionnaire de diagnostic pour filtrer les demandes au Samu ou tout autre questionnaire « intelligent » permettant une meilleure gestion du flux des appels et du travail.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media