Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Cruise ouvre son service de robot taxi au public et lève 1,35 milliard de dollars

Levée de fonds Cruise, la filiale de General Motors spécialisée dans les véhicules autonomes, lève 1,35 milliard de dollars auprès de SoftBank. Un apport financier pouvant être débloqué lorsque Cruise serait prêt au déploiement commercial de sa solution. C'est désormais chose faite : Cruise propose au public de monter à bord de ses véhicules autonomes, sans opérateur de sécurité, pour se faire transporter dans les rues de San Francisco. Si le service est pour l'instant gratuit, cela ne devrait pas durer.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Cruise ouvre son service de robot taxi au public et lève 1,35 milliard de dollars
Cruise ouvre son service de robot taxi au public et lève 1,35 milliard de dollars © Cruise

Dans la course au véhicule autonome Cruise rejoint Waymo. La filiale de General Motors a annoncé le 1er février 2022 ouvrir au public son service de robot taxi, sans opérateur de sécurité à bord, à San Francisco. Une grande nouvelle pour Cruise qui rejoint ainsi Waymo qui a ouvert son service de robot taxi au grand public à Phoenix (en octobre 2020) et dont certaines courses sont réalisées sans chauffeur de sécurité depuis octobre 2019.

Une inscription en ligne
Le service de robot taxi de Cruise, accessible via une application, est disponible uniquement entre 10h et 6h du matin. Il convient auparavant de s'inscrire sur le site internet de Cruise pour bénéficier d'un trajet gratuit. "Nous commençons avec un petit nombre d'utilisateurs et nous augmenterons au fur et à mesure que nous aurons plus de voitures disponibles", explique Kyle Vogt, cofondateur, CEO et CTO de Cruise. Ce service est pour l'instant gratuit, Cruise a seulement l'autorisation de facturer un service de livraison réalisé par ses véhicules autonomes.

La filiale de General Motors a débuté les essais de ses véhicules autonomes sans opérateur de sécurité à bord dans les rues de San Francisco il y a quelques mois seulement. Au cours des dernières semaines, les employés de Cruise et quelques salariés de General Motors ont testé le service toutes les nuits.

SoftBank injecte 1,35 milliard de dollars
A l'occasion de ce déploiement, Cruise lève 1,35 milliard de dollars auprès de SoftBank. Cet apport financier s'ajoute au 900 millions de dollars déjà injecté dans la pépite par SoftBank en 2018. A l'époque, le 1,35 milliard de dollars supplémentaire était conditionné au fait que les véhicules autonomes de Cruise soient prêts pour un déploiement commercial. C'est désormais chose faite. Cruise a ouvert au public son service de robot taxi. S'il ne le facture pas encore, cela ne devrait pas tarder. Cruise ne le précise pas, mais l'entreprise est sans doute dans l'attente de l'obtention des autorisations nécessaires auprès des autorités californiennes. Pour l'instant, Cruise peut seulement facturer un service de livraison réalisé par ses véhicules autonomes.

"Cet apport financier supplémentaire nous aidera à élargir nos équipes de classe mondiale et déployer rapidement cette technologie à travers San Francisco et auprès d'autres communautés", a déclaré Kyle Vogt. Toutefois, May Barra, la CEO de General Motors, a précisé que Cruise ne prévoyait pas de lever des fonds supplémentaires sur le marché des capitaux, comme le rapporte Reuters. L'entreprise a déjà un important soutien financier provenant de ses investisseurs comme Honda et Microsoft.

Le développement de la technologie de conduite autonome est extrêmement coûteux. Si le déploiement d'un service de robot taxi permet d'envisager de gagner un peu d'argent, cela semble loin d'être suffisant pour espérer rentabiliser cette technologie. D'autant plus que la mise à l'échelle de ces services de robot taxi n'est pas évidente. Waymo qui a commencé le déploiement de son premier service en décembre 2018 à Phoenix, peine aujourd'hui à répliquer ce modèle dans une autre ville. La filiale d'Alphabet cherche également à lancer un service à San Francisco, mais elle s'est fait devancer par Cruise.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.