Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Deezer va tenter l'aventure américaine

La plateforme fançaise de streaming musical Deezer se prépare à un lancement aux Etats-Unis en 2014, qui devrait se faire avec un partenaire afin d'atteindre rapidement une taille critique, a indiqué le cofondateur du site, Daniel Marhély, dans une interview à l'AFP.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Deezer va tenter l'aventure américaine
Deezer va tenter l'aventure américaine © Michel Racat - Flickr - c.c.

Deezer part à la conquête de l'Ouest. La plateforme fançaise de streaming musical se prépare en effet à un lancement aux Etats-Unis en 2014, a indiqué à l'AFP Daniel Marhély, cofondateur du site de musique à la demande.

"A priori c'est un projet pour 2014, la date de lancement n'est pas encore décidée. Mais 2014 sera pour nous une année américaine", a déclaré le directeur de la technologie du groupe au cours d'une interview.

Magré une levée de fonds de quelque 100 millions d'euros en 2012 auprès du fonds Access Industries de Len Blavatnik, Deezer ne compte pas se lancer de façon indépendante dans cette aventure qui demande de forts investissements, a expliqué Daniel Marhély.

Reproduire le modèle gagnant en s'associant avec un acteur important

"Trouver un partenaire logique en termes de distribution, comme on a pu le faire avec des opérateurs téléphoniques, c'est ce qu'on essaye de faire", a-t-il ajouté.

Deezer a conclu plusieurs accords avec des opérateurs mobiles, comme Orange en France, qui fournissent un accès à la musique à la demande dans leur offre, ce qui a permis au groupe de voir le nombre de ses abonnés payants progresser fortement, jusqu'à atteindre 5 millions dans 180 pays. Cependant, le responsable n'écarte pas la possibilité que Deezer s'allie avec un partenaire d'un autre secteur que les télécoms pour s'attaquer au marché américain.

De nombreux concurrents à affronter

S'imposer aux Etats-Unis se révèle en effet un défi de taille pour Deezer. Daniel Marhély estime que ses principaux concurrents seront Youtube, la filiale de vidéo en ligne du géant américain d'Internet Google, qui prépare un service d'écoute de musique, et iTunes, le logiciel de lecture et bibliothèque de musique d'Apple, très implantés dans les ménages américains.

Le site de musique en ligne suédois Spotify, principal concurrent de Deezer en Europe, est déjà implanté aux Etats-Unis où sont aussi présents Rdio, Pandora Media, Grooveshark ou encore Rhapsody. Pour parvenir à se démarquer, le site français pourrait donc adopter un positionnement différent de celui de ses concurrents en termes de ciblage, genres musicaux ou fonctionnalités aux Etats-Unis.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media