Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Ford investit 1 milliard de dollars dans le véhicule autonome

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Si vous doutiez encore de l'engagement de Ford en matière de conduite autonome, ce n'est plus permis. Le vénérable constructeur automobile vient d'investir un milliard de dollars dans Argo AI, une start-up fondée par deux experts en intelligence artificielle qui avaient auparavant respectivement dirigés les efforts de Google et Uber en la matière.

Ford investit 1 milliard de dollars dans le véhicule autonome
De gauche à droite : Peter Rander, COO d'Argo AI ; Mark Fields, CEO de Ford ; Bryan Salesky, CEO d'Argo AI ; Raj Nair, CTO de Ford. © Ford

Ford a annoncé le 10 février 2017 sa décision d'investir 1 milliard de dollars dans Argo AI, une start-up spécialisée dans le véhicule autonome. L'investissement se fera sur une période de cinq ans. Argo AI, dont le siège se trouve à Pittsburgh, a été fondée par Bryan Salesky, ancien directeur du projet de voiture autonome au sein de Google, et Peter Rander, qui a précédemment dirigé les efforts d'Uber en la matière.

 

Argo AI travaillera désormais en étroite collaboration avec les ingénieurs de Ford sur la plate-forme de véhicule autonome de niveau 4 (autonomie complète dans certaines conditions spécifiques) que le constructeur entend mettre en place d'ici 2021. La stratégie du constructeur avec cet investissement est de s'assurer un afflux de talents hyper spécialisés, Argo AI (qui n'a que 3 mois) ayant prévu 200 recrutements en 2017. A noter que Ford n'entend pas se réserver l'exclusivité de cette technologie et compte la vendre à d'autres constructeurs.

 

L'industrie tout entière a le pied au plancher sur l'autonomie

Cette accélération de la part de Ford est dans l'air du temps. GM a racheté la start-up Cruise pour plus d'un milliard de dollars en 2016, Toyota a investi un milliard dans son institut dédié au véhicule autonome, et tous les autres constructeurs – de Nissan à Mercedes – s'y intéressent. En parallèle, les grandes entreprises technologiques (comme Google Waymo ou Nvidia) se montrent aussi de plus en plus agressives sur le secteur.

 

"La prochaine décennie sera définie par l'automatisation de l'automobile, et les véhicules autonomes auront un impact aussi fort sur la société que la ligne d'assemblage de Ford il y a 100 ans", a déclaré dans un communiqué le PDG de l'entreprise, Mark Fields.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Jdfor
14/02/2017 13h54 - Jdfor

Le retard sur les infrastructures va refroidir pas mal de bonnes volontés et les accidents a venir vont obliger les administrations a réagir dans le monde développé! Certains véhicules sont déjà équipés avec des prémisses (autonomes) technologiques de niveau 1...mais personnellement si le mien en est déjà équipé, je me suis refusé à payer le moindre centime en option pour avoir à la commande ce que j'appelle des "avatars" ...et dont ils m'ont été livrés "gratuitement" ! Pire je refuse de m'en servir après avoir essayé et je préfère la vigilance à "l’exploit" technique du constructeur, le plus avancé qu'il soit. Les "standards" dans le domaine de la voiture autonome sont loin d'être là et finalement pour un constructeur ce sera un atout (surtout économique) d'être en retard. Finalement je trouve les investissements (un milliard par ici par là) timides ! Par ailleurs ces technologies ne s'adaptent absolument pas à des voitures de bas de gamme (boites manuelles et embrayages majoritaires encore dans le monde). Au fait je ne suis pas le seul à douter fortement de leur rentabilité avant 2050 ! Par contre l'argument fallacieux marketing et publicitaire de "modernité" sera payant pour pour qu'un constructeur se fasse mousser fortement dans sa communication grand public !!

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale