Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Geodis déploie des chariots élévateurs contrôlés à distance avec Phantom Auto

Vidéo Geodis, entreprise spécialisée dans le transport et la logistique, veut équiper ses entrepôts de chariots élévateurs contrôlés à distance. Cela fait deux ans maintenant qu'elle teste le logiciel de contrôle à distance de Phantom Auto dans des entrepôts situés au Mans et à Levallois. Les deux entreprises viennent de signer un partenariat pluriannuel qui laisse présager un déploiement à plus grande échelle de cette solution.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Geodis déploie des chariots élévateurs contrôlés à distance avec Phantom Auto
Geodis déploie des chariots élévateurs contrôlés à distance avec Phantom Auto © Phantom Auto

Geodis a annoncé le 31 mars 2021 s'être allié à la start-up Phantom Auto dans le cadre d'un partenariat sur plusieurs années. L'entreprise française spécialisée dans le transport et la logistique cherche à mettre en place des chariots élévateurs téléopérés à distance dans ses entrepôts en s'appuyant sur la technologie de la pépite issue de la Silicon Valley qui est experte en communication et robotique.

un programme d'innovation interne
Le projet de chariots élévateurs télé-contrôlés est mené dans le cadre du programme d’innovation interne de l’entreprise. Il repose sur le logiciel de Phantom Auto qui a été intégré aux chariots élévateurs développés par la société Kion. La start-up fondée en 2017 est spécialisée dans le fonctionnement à distance de tous types de véhicules sans pilote. Son logiciel permet de contrôler un véhicule via une communication sécurisée et à faible latence sur des réseaux sans fil.

Les opérateurs à distance ont une vue en temps réel de ce qui se passe autour du véhicule afin de le contrôler dans les meilleurs conditions. Ils peuvent utiliser un volant pour diriger le chariot ainsi qu'un joystick pour charger ou décharger des marchandises. Un système audio bidirectionnel a aussi été ajouté pour que l'opérateur qui les contrôle puisse éventuellement communiquer avec les personnes présentes dans l'entrepôt, précise TechCrunch
 


Un déploiement à grande échelle ?
Cela fait deux ans que les partenaires planchent sur cette technologie en réalisant différents tests à Levallois et au Mans. Ce partenariat annonce probablement un déploiement à venir de cette technologie, mais les partenaires ne précisent pas d'échéance ni d'entrepôts concernés par un éventuel déploiement.

L'objectif derrière ce partenariat est qu'un opérateur, qui peut être situé à des milliers de kilomètres de l'entrepôt, puisse diriger plusieurs chariots élévateurs situés dans différents entrepôts. Geodis explique que cela permet de réduire la main d'œuvre présente sur un site, renforcer la sécurité, et ouvrir ce métier de cariste à d'autres profils.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.