Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Kodiak s'allie à SK Group pour proposer ses camions autonomes sur le marché asiatique

Kodiak Robotics, jeune pousse qui développe des poids lourds autonomes, a annoncé un partenariat avec le conglomérat sud-coréen SK Group afin de déployer sa technologie en Asie. Avec un marché de fret de 1 500 milliards de dollars, ce partenariat est opportunité clé pour l'exportation de la technologie Kodiak.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Kodiak s'allie à SK Group pour proposer ses camions autonomes sur le marché asiatique
Kodiak s'allie à SK Group pour proposer ses camions autonomes sur le marché asiatique © Kodiak Robotics

La start-up américaine Kodiak Robotics, spécialisée dans les poids lourds autonomes, s'ouvre à l'international. Dans sa quête de déploiement sur des marchés autres que les Etats-Unis, Kodiak a annoncé ce mercredi 26 mai, s'allier à SK Inc, une société de SK Group, le troisième plus grand conglomérat de Corée du Sud.

un marché de 1 500 milliards de dollars
L'objectif de Kodiak est de faire rouler ses camions autonomes en Asie-Pacifique. Ce déploiement à venir est une opportunité clé pour la start-up puisque le marché de fret est de 1 500 milliards de dollars dans cette région du monde.

Fondée en avril 2018 par des spécialistes de la conduite autonome, dont Don Burnette un ancien ingénieur de Waymo, Kodiak a fait parler d'elle avec une première levée de fonds de 40 millions de dollars en août 2018. La société qui développe et exploite des camions autonomes conçus pour fonctionner sur des voies rapides, souhaite introduire Kodiak Driver, sa technologie de conduite autonome dans des pays comme la Corée du Sud et la Chine.

Des camions sans conducteur pour 2023
En contrepartie, la start-up devra alimenter sa technologie par les microprocesseurs d'intelligence artificielle et les systèmes avancés de freinage d'urgence de son nouveau partenaire SK. "Notre partenariat avec Kodiak permettra d'accélérer la commercialisation des camions autonomes en Asie", a déclaré Jungho Shin, vice-président exécutif de SK Inc.

"La technologie de pointe de Kodiak et la portée inégalée de SK en Corée et dans toute l'Asie en font un partenariat naturel. Nous sommes impatients de travailler avec Kodiak pour faire du camionnage autonome une réalité dans le monde entier", a-t-il ajouté. À terme, Kodiak espère proposer des camions entièrement sans conducteur d'ici à 2023. De son côté, après avoir investi dans Grab et Turo, le groupe sud-coréen a déclaré qu'il envisageait d'investir dans d'autres entreprises de mobilité.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.