Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le projet gaming xCloud de Microsoft est désormais disponible en France

Microsoft ouvre le bêta-test de son projet gaming xCloud à 11 nouveaux pays européens, parmi lesquels figure la France. L’inscription est possible pour les utilisateurs qui possèdent un appareil sous Android. Les joueurs devront encore prendre leur mal en patience, puisque la firme de Redmond ne devrait leur donner accès au service qu’après le confinement.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le projet gaming xCloud de Microsoft est désormais disponible en France
Le projet gaming xCloud de Microsoft est désormais disponible en France © Microsoft

Le projet xCloud de Microsoft passe la seconde. La multinationale annonce ce mardi 7 avril 2020 l’ouverture du bêta-test de son service gaming à 11 pays d’Europe occidentale, parmi lesquels figure la France, après un lancement aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Corée du Sud en septembre 2019. Sur ces marchés, n’importe qui peut désormais s’insrire pour y prendre part à condition de posséder un appareil sous Android. La firme de Redmond se garde néanmoins de donner la date à laquelle les joueurs auront accès au catalogue de jeux vidéo, du fait de la progression de la pandémie de Covid-19.

UN CATALOGUE MIEUX FOURNI

"Nous avons conscience que les jeux vidéo constituent un bon moyen de rester connecté et, ce, particulièrement dans cette période de distanciation sociale. Mais nous savons aussi à quel point la bande passante a été sous tension sur certains réseaux locaux, alors que de nombreuses personnes restent à leur domicile et se rendent sur Internet", justifie dans une note de blog Catherine Gluckstein, responsable du projet xCloud, à l’heure où la moitié des habitants de la planète doit rester confinée pour lutter contre la propagation du Covid-19. Microsoft précise "évaluer la situation sanitaire" de manière à déployer le service lorsqu’il l’estimera possible.

Si les joueurs européens devront donc faire preuve d’un peu plus de patience avant de pouvoir accéder au service, ils découvriront un catalogue bien plus riche que celui proposé au lancement aux Américains, Britanniques et Sud-Coréens. "Le projet xCloud a, depuis, continué de grandir. Sur smartphone comme sur tablette, notre technologie de streaming de jeu vidéo permet de jouer à des titres de consoles de salon via le cloud", explique Catherine Gluckstein, qui rappelle la promesse faite par Microsoft en novembre 2019 d’étendre le bêta-test en 2020.

UN BÊTA-TEST MOINS COMPLET SUR IPHONE ET IPAD

Outre la France, la Suède, la Finlande, le Danemark, la Norvège, l’Irlande, la Belgique, les Pays-Bas, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne sont concernés par l’ouverture prochaine de l’essai. A noter que, lors d’un précédent entretien à nos confrères de The Verge, Catherine Gluckstein avait souligné que "le déploiement de ce bêta-test dans un pays ne veut pas forcément dire que l’offre commerciale définitive y sera proposée". Microsoft vient de commencer les essais de son service sur iPhone et iPad, à moins grande échelle, parce que les conditions d’utilisation de l’AppStore lui imposent de ne proposer qu’un seul jeu vidéo à la fois avant le lancement.

 

Pour mémoire, la concurrence est vive sur le créneau du cloud gaming. Après la mise en ligne des services Nvidia GeForce Now et Google Stadia, Amazon plancherait sur une offre similaire en lien avec sa plate-forme de streaming Twitch. Le Français Blade figurait, par ailleurs, parmi les premières entreprises à proposer un tel produit, avec son service Shadow.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media