Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Legrand lance une nouvelle génération d'interrupteurs sans fil et sans pile, conçue avec le CEA

Legrand a mis au point une nouvelle gamme d’interrupteurs sans fil et sans pile. Protégée par trois brevets et conçue en partenariat avec le CEA, cette technologie vise à réduire les opérations de maintenance liées à l’utilisation de piles et leur impact environnemental.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Legrand lance une nouvelle génération d'interrupteurs sans fil et sans pile, conçue avec le CEA
Legrand lance une nouvelle génération d'interrupteurs sans fil et sans pile, conçue avec le CEA

Legrand annonce ce 11 février le lancement d’une nouvelle gamme d’interrupteurs sans fil et sans pile. Le spécialiste des infrastructures électriques du bâtiment a développé cette technologie en collaboration avec le CEA, le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives. Elle est protégée par trois brevets.

Plus précisément, les interrupteurs sans fil fonctionnent grâce un dispositif intégré de récupération d'énergie mécanique, ou "energy harvesting". La technologie permet le pilotage d'équipements électriques tels que les éclairages ou les volets via le standard de communication ZigBee. Compacte et discrète, cette technologie "s’intègre parfaitement dans les gammes d’appareillage connectées du groupe dans le monde entier", explique le communiqué.

Vers des bâtiments connectés et durables
Objectif à moyen terme de cette innovation : rendre le bâtiment connecté plus durable en réduisant l’impact environnemental et les opérations de maintenance liées à l’utilisation de piles. Ces interrupteurs, qui ne sont pas reliés au réseau électrique du bâtiment, permettent notamment de de faciliter la rénovation d'une installation sans faire de travaux. Ils suppriment ainsi toute maintenance généralement nécessaire avec l’utilisation de piles, notamment dans le cadre de la gestion de parcs immobiliers.

Cette innovation s’intègre aux offres connectées "with Netatmo", la gamme de produits conçus par la start-up du même nom, qui s'est spécialisée dans les objets intelligents pour la maison. La PME, dont Legrand était déjà actionnaire minoritaire depuis 2015, a été acquise par le spécialiste des infrastructures électriques et numériques du bâtiment il y a trois ans.

En 2015 également, Legrand avait lancé Eliot, un programme dédié à l'accélération du déploiement de l'offre dédiée à l’Internet des Objets. "Fruit de la stratégie d’innovation du groupe, il vise à développer des solutions connectées et interopérables apportant un bénéfice durable à l’utilisateur particulier ou professionnel", rappelle Legrand.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media