Les langages de programmation Swift d'Apple et Go de Google séduisent toujours plus de développeurs

RedMonk, société d'analyse dédiée à l'industrie du développement logiciel, vient de publier son classement de popularité des langages de programmation pour janvier 2015. Parmi les tendances constatées, on note une augmentation rapide de l'utilisation de Swift, le nouveau langage d'Apple pour les applications tournant sous iOS.

Depuis son annonce en juin 2014, Swift est passé de la 68e à la 22e place, soit l'augmentation la plus rapide jamais vue au sein de ce classement. Il éclipsera à terme Objective-C, le langage qu'il remplace. Autre fait notable : le passage de JavaScript à la première position, devant Java, même si l'écart entre les deux est insignifiant. Enfin, Go, le langage promu par Google, est entré dans le top 20 est en bonne voie pour intégrer le top 10 en 2015, notamment grâce à sa compatibilité prévue avec Android.

Partager


Cliquer pour agrandir

Le classement est établi en fonction du nombre de discussions sur le site Stack Overflow et de l'utilisation réelle de chaque langage via les projets postés sur Github.

Le top 10 des langages les plus populaires :


  • JavaScript
  • Java
  • PHP
  • Python
  • C# / C++ / Ruby
  • CSS
  • C
  • Objective-C
  • Perl
  • Shell

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS