Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les véhicules autonomes d'Uber reprennent la route en mode manuel

Uber annonce mardi 24 juillet 2018 reprendre ses essais de véhicules autonomes à Pittsburgh en mode manuel. Concrètement une personne aura à sa charge la conduite du véhicule.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les véhicules autonomes d'Uber reprennent la route en mode manuel
Les véhicules autonomes d'Uber reprennent la route en mode manuel © Uber

Plus de quatre mois après avoir suspendu ses essais de véhicules autonomes sur les routes américaines, Uber a annoncé mardi 23 juillet 2018 reprendre ses tests à Pittsburgh. Mais les véhicules seront en mode manuel et non pas autonome, précise Eric Meyhofer, head of Uber advanced technologies group, sur le blog Medium. Concrètement cela signifie qu'une personne aura à sa charge la conduite du véhicule et qu'une deuxième personne sera à ses côtés afin de "noter les événements significatifs", détaille Eric Meyhofer.

 

Améliorer sa cartographie et avoir de nouveaux scénarios virtuels

L'entreprise de VTC a suspendu tous ses essais suite à la mort d'Elaine Herzberg. Cette dernière a été percutée le 18 mars 2018 à Tempe, en Arizona, par une voiture autonome Uber alors qu'elle traversait la route. Les investigations sont toujours en cours afin de comprendre les raisons de cet accident.

 

En attendant Uber a décidé de reprendre la route en mode manuel. Eric Meyhofer précise qu'Uber souhaite avoir des véhicules en mode autonome sur les routes de Pittsburgh "dans les prochains mois". A quoi bon poursuivre des essais en mode manuel dans l'intervalle ? Les Lidar, capteurs et autres caméras installés sur le véhicules seront opérationnels et vont enregistrer des données nécessaires au développement de la plate-forme de conduite autonome.

 

Les kilomètres parcourus vont permettre à Uber de peaufiner son travail de cartographie nécessaire au développement d'un système de conduite autonome sûr. Et Uber va pouvoir reproduire virtuellement certains scénarios rencontrés dans la vie réelle afin d'entraîner ses systèmes de conduite autonome et les améliorer.

 

Le système collision activé

"La sécurité est notre priorité", assure Eric Meyhofer dans son poste de blog. Il précise qu'Uber a revu l'intégralité de son programme véhicule autonome. Les opérateurs présents dans les véhicules ont suivi de nouveaux modules d'entrainement. Mais pas seulement.

 

Pour s'assurer que le spécialiste derrière le volant est attentif, il va être monitoré en permanence dès que le véhicule sera en activité. "Si le système détecte des comportements d'inattention, une alerte audio retentira", explique Eric Meyhofer. Une autre personne, qui n'est pas présente dans le véhicule, sera aussi alertée et pourra éventuellement prendre des mesures une fois la situation évaluée. Mais aucune mention n'est faite des mesures qui pourront être prises.

 

Le système anticollision est activé en permanence même lorsque la conduite est manuelle. Il permet "d'activer le freinage d'urgence sous certaines conditions, comme un changement soudain dans le trafic à l'avant du véhicule", et alerte l'opérateur dans le véhicule en cas de collision imminente, précise Eric Meyhofer. Ce dernier ajoute qu'Uber a même minimisé les risques de distraction à l'intérieur même des véhicules autonomes en réduisant les informations diffusées sur leurs écrans. Des annonces qui se veulent rassurantes puisqu'Uber espère reprendre rapidement ses tests en mode autonome.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale