Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Lime se tourne aussi vers le marché BtoB avec ses trottinettes électriques en libre-service

Lime a décidé d'élargir son spectre en développant aussi le marché BtoB. La start-up américaine propose désormais deux offres aux entreprises afin que leurs salariés puissent utiliser facilement ses trottinettes électriques en libre-service.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Lime se tourne aussi vers le marché BtoB avec ses trottinettes électriques en libre-service
Lime se tourne aussi vers le marché BtoB avec ses trottinettes électriques en libre-service © Lime/DR

L'opérateur de trottinettes électriques en libre-service Lime s'ouvre au marché BtoB. Présente en France depuis juin 2018, la start-up en provenance de San Francisco Lime revendique plus de 30 000 trajets quotidiens à Paris. Si la jeune pousse est également présente à Lyon, elle a suspendu son service sur Bordeaux à la demande de la mairie.


Pour réussir à faire venir une clientèle plus fidèle sur plate-forme, elle présente deux nouvelles offres auprès des entreprises, afin que les sociétés puissent proposer plus facilement ce moyen de transport à leurs salariés.

 

Formule abonnement ou flotte dédiée ?

Avec l'offre abonnement, tous les collaborateurs d'une entreprise bénéficient d'un compte Lime via leur adresse mail professionnelle. En plus du montant mensuel des trajets, qui peut être illimité ou plafonné, l'entreprise s'acquitte de 30% de frais de gestion. Avec l'offre de flotte dédiée, Lime met directement à disposition de l'entreprise une flotte de trottinettes électriques. Celle-ci sont disposées dans les bureaux de l'entreprise et peuvent donc être récupérées facilement par les salariés même en période de forte demande. Cette offre comprend des trajets en illimité et est facturée 30 euros par jour et par trottinette.

 

Pour Lime, ce virage est dans la suite logique de son expansion. Il est "logique d'associer les entreprises à cette démarche de réinvention de la mobilité urbaine en leur permettant de proposer ce service directement à leurs collaborateurs", indique dans Arthur-Louis Jacquier, general manager de Lime en France. Une autre question qui se pose est celle des liens que la start-up entretient avec Uber. Dans la presse américaine de nombreuses rumeurs circulent affirmant qu'Uber serait intéressé par le rachat de Lime ou de son concurrent Bird. Cela impacterait directement la filiale française, qui verrait probablement son service de trottinettes électriques en libre-service proposé sur l'application du géant du VTC qui cherche à se diversifier.
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale