Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Mojo Vision s'allie au fabricant japonais Menicon pour développer ses lentilles de contact connectées

La jeune entreprise américaine Mojo Vision s’attelle à transformer son prototype de lentille de contact connectée en produit industrialisable. Elle fait appel pour y parvenir au groupe japonais Menicon, spécialiste historique de la fabrication de lentilles.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Mojo Vision s'allie au fabricant japonais Menicon pour développer ses lentilles de contact connectées
Mojo Vision s'allie au fabricant japonais Menicon pour développer ses lentilles de contact connectées © Mojo Vision

La start-up californienne Mojo Vision passe à la vitesse supérieure pour le développement de ses lentilles de contact connectées. Elle a annoncé le 8 décembre avoir conclu un partenariat avec le groupe japonais Menicon, grand spécialiste de la fabrication de lentilles de contact, pour faire passer sa technologie du prototype au produit fini.

Mojo Vision a mis au point une lentille baptisée Mojo Lens qui peut à l'aide d'un écran miniature afficher des images ou du texte au centre du champ de vision de celui qui la porte. En l'état actuel elle n'est cependant pas commercialisable. D'après leur accord, les deux entreprises vont travailler sur des études de faisabilité concernant l'industrialisation du produit. Elles couvriront aussi bien les matériaux à utiliser dans les lentilles que leur nettoyage et leur ergonomie.

Un prototype plus avancé en cours de développement
En parallèle Mojo Vision travaille sur un prototype plus avancé, sa lentille actuelle n'étant doté que d'un écran monochrome. Elle a pour ce faire levé 51 millions de dollars en avril. La start-up indique par ailleurs être en discussions avec la majorité des fabricants de lentilles de contact pour d'éventuels partenariats.

Ce projet est particulièrement ambitieux alors que des géants technologiques comme Facebook ou Apple se concentrent de leur côté sur le développement de lunettes de réalité augmentée, dont les premiers modèles, aux fonctionnalités limitées, devraient sortir l’année prochaine. Mojo Vision de son côté se focalise dans un premier temps sur les applications médicales pour aider les malvoyants.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media