Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Osso VR lève 14 millions de dollars pour enrichir sa plateforme de formation chirurgicale immersive

Levée de fonds Osso VR annonce avoir levé 14 millions de dollars pour enrichir sa plateforme de formation chirurgicale en réalité virtuelle. La solution de la jeune pousse américaine est utilisée dans plus de 20 hôpitaux universitaires et par 11 entreprises de dispositif médical à travers le monde. La crise sanitaire, engendrant une réduction des déplacements et des rassemblements, est propice au développement de l'apprentissage en VR.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Osso VR lève 14 millions de dollars pour enrichir sa plateforme de formation chirurgicale immersive
Osso VR lève 14 millions de dollars pour enrichir sa plateforme de formation chirurgicale immersive © Osso VR (Twitter)

La start-up américaine Osso VR, spécialiste dans la formation médicale en réalité virtuelle, vient de lever 14 millions de dollars. Le tour de table a été mené par Kaiser Permanente, une organisation intégrée de soins américaine, avec la participation de SignalFire, GSR, Scrum Ventures, Leslie Ventures et OCA Venture. Ces nouveaux fonds portent le financement global d'Osso VR à 16 millions de dollars. Sa dernière levée de fonds date de juin 2017.

Diversifier les spécialités médicales
Fondée en 2016 par le chirurgien orthopédiste Justin Barad, la jeune pousse basée à Palo Alto a créé une plateforme qui vise à permettre aux chirurgiens de s'entraîner à opérer au sein d'environnements immersifs. La plateforme possède également un module d'évaluation à destination des élèves médecins.

Pour l'instant, Osso VR se focalise sur la chirurgie orthopédique. Ce nouvel apport financier va justement lui permettre d'enrichir sa plateforme d'apprentissage en diversifiant les spécialités médicales qui y sont proposées. Le détail des futures formations n'a pas été divulgué.
 


Compléter la formation conventionnelle
L'entreprise californienne explique que la réalité virtuelle a un réel intérêt dans la formation des chirurgiens. Tout d'abord, l'expérience est un meilleur mode d'apprentissage que l'observation. De plus, la simulation réduit le facteur arbitraire de savoir si l'hôpital dans lequel le chirurgien opère va traiter tel ou tel cas de figure avec une fréquence suffisante pour bien le former. L'idée n'est pas de remplacer la formation conventionnelle mais de la compléter voire de l'améliorer. L'école de médecine de l'Université de Californie à Los Angeles, associée à Osso VR, a montré que les étudiants chirurgiens apprennent deux fois mieux en réalité virtuelle.
 


Cet outil est utilisé par plus de 20 hôpitaux universitaires – dont Vanderbilt University School of Medicine, Long Island Jewish Medical Center, Columbia University, Harvard Medical School, Hospital for Special Surgery –  et 11 entreprises de dispositif médical, répartis dans 20 pays. Osso VR a également signé un partenariat avec Johnson & Johnson en février 2019. Le géant pharmaceutique souhaitait déployer auprès de chirurgiens 150 à 200 casques Oculus Quest afin de collecter des retours sur cette méthode de formation. En juillet 2019, Osso VR revendiquait 1000 chirurgiens utilisateurs dans le monde.

La crise sanitaire booste la demande de formation à distance
L'apprentissage en réalité virtuelle a de beaux jours devant elle. Le contexte actuel de crise sanitaire, qui engendre une restriction des déplacements et des regroupements, augmente le besoin de formation à distance. Osso VR affirme d'ailleurs que l'usage de sa plateforme a explosé pendant le confinement. Un constat partagé par la start-up française SimforHealth qui a multiplié les partenariats pendant la première vague de la pandémie.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media