Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Pourquoi le futur iPhone 7 ne relancera pas les ventes d’Apple

Selon TrendForce, le futur iPhone 7 n’apporte que des mises à niveau mineures par rapport la génération actuelle. Pas de quoi inverser la tendance à la baisse des ventes de l’iPhone cette année.
mis à jour le 15 juin 2016 à 14H42
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Pourquoi le futur iPhone 7 ne relancera pas les ventes d’Apple
L'iPhone 7 reprendrait l'essentiel des caractéristiques de l'iPhone 6S (en photo)

L’iPhone 7, qui sera dévoilé en septembre 2016 (et non plus en juin comme c'était prévu auparvant), représente de gros enjeux pour Apple. La firme à la pomme mise sur ce lancement pour redynamiser ses ventes d’iPhone en baisse au premier trimestre 2016 pour la première fois depuis son introduction en 2007. Ses espoirs vont-ils être exaucés ? TrendForce en doute.

 

Pas d'écran Oled

Pas de rupture technologique. Selon le cabinet taïwanais d’analyse de marché, l’iPhone 7 n’apporte que des mises à niveau mineures par rapport à la génération actuelle d’iPhone 6S. Certes, il bénéficie d’un nouveau processeur, l’A10, plus performant. Mais il est fabriqué avec le même procédé FinFET 16 nm Plus chez TSMC que le processeur actuel A9.

 

L’iPhone 7 reprend l’écran de l’iPhone 6S en tailles de 4,7 et 5,5 pouces. TrendForce ne croit pas à l’adoption d’écran Oled qu’il considère pourtant comme la seule technologie viable d’affichage électronique aujourd’hui. "Apple n’a pas encore le même niveau de maitrise de cette technologie que celui de la technologie LCD, justifie le cabinet. Basculer sur l'Oled poserait de gros défis de chaine logistique."

 

Capacité mémoire accrue

La principale nouveauté matérielle porte sur la mémoire vive Dram, dont la capacité passe à 3 Go pour le modèle de 5,5 pouces, contre 2 Go aujourd’hui, et sur la mémoire flash de stockage, dont la capacité devrait augmenter à 256 Go, le double du modèle actuel.

 

Malgré ce lancement, TrendForce voit les ventes d’iPhone chuter de 8,2% en 2015 à 216,5 millions d’unités. IDC se montre moins pessimiste avec des prévisions de ventes de 226,8 millions de pièces, en recul de seulement de 2% la même année. Mais pour les deux cabinets, Apple ne verrait pas ses ventes d’iPhone relancées en 2016.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale