Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Secoué par la concurrence, HTC taille dans ses dépenses et dans sa masse salariale

La guerre des smartphones fait du mal au taïwanais HTC, dont les ventes sont moribondes. Pour tenter de se relancer, l'entreprise annonce un "plan de réalignement" qui passe par des coupes budgétaires et des suppressions de postes.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Secoué par la concurrence, HTC taille dans ses dépenses et dans sa masse salariale
Secoué par la concurrence, HTC taille dans ses dépenses et dans sa masse salariale © HTC

Derrière le podium du marché mondial des smartphones, dominé par Samsung, Apple et Motorola-Lenovo, une multitude d'acteurs tentent de grapiller des parts de marché. L'ascension de nouveaux acteurs, comme les chinois Huawei et Xiaomi, fait des dégâts. HTC est l'une des premières victimes collatérales de cette concurrence sans merci : le fabricant taïwanais a vu sa part de marché fondre de plus de 10% en 2011 à moins de 2% aujourd'hui. Il est sorti en 2013 du top 10 des acteurs mondiaux de la fabrication de mobiles.

 

Du point de vue financier, le constructeur a basculé dans le rouge au deuxième trimestre, affichant une perte nette de 261 millions de dollars, conséquence d'une chute de ses ventes, en particulier en Chine.

 

HTC mise sur la réalité virtuelle, l'un de ses trois nouveaux piliers

 

Une semaine après la publication de ces mauvais résultats, HTC réagit et annonce un programme de "réalignement de business". Il se traduira par une réduction de 15% de la masse salariale (soit plus de 2 200 suppressions de postes) et d'une baisse des dépenses de l'ordre de 35%.

 

HTC va se réorganiser autour de trois marchés prioritaires : les smartphones haut de gamme, la réalité virtuelle (son casque Vive sera commercialisé en fin d'année) et les objets connectés de "lifestyle". Sur ce segment, HTC a par exemple sorti une petite caméra d'action en forme de tuyau, la "Re", et devrait creuser ce sillon pour tenter de se démarquer.

 

En revanche, on ignore si le bracelet GPS Grip dévoilé lors du dernier Mobile World Congress fait toujours partie des plans du taïwanais : ce programme pourrait faire les frais de la restructuration en cours.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale