Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Singulart lève 60 millions d'euros pour son site de vente d'art en ligne

Levée de fonds Le site de vente d'œuvres d'art en ligne Singulart lève 60 millions d'euros. La start-up française recense 10 000 artistes et des œuvres allant de la peinture à la photographie, en passant par la sculpture.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Singulart lève 60 millions d'euros pour son site de vente d'art en ligne
Singulart lève 60 millions d'euros pour son site de vente d'art en ligne © Singulart

La galerie d'art en ligne Singulart lève 60 millions d'euros. La start-up française, qui annonce cette levée de fonds en série B jeudi 18 novembre 2021, assure avoir réalisé la plus importante levée de fonds du secteur de l'art au niveau mondial. Un tour de table mené par Vitruvian Partners avec la participation Ventech, le Fonds Ambition Amorçage Angels (F3A, géré par Bpifrance), FJ Labs, Turenne Groupe et Digital Venture (Bpifrance).

"Cette levée de fonds est très importante car elle envoie un signal fort aux artistes sur le fait que Singulart peut les accompagner sur la durée et que nous avons les moyens d’aller plus loin dans notre mission"
, assure Véra Kampf, cofondatrice de Singulart.

2 millions de visiteurs par mois
La start-up a été fondée en 2017 par Véra Kempf et Brice Lecompte. Le but : ouvrir le marché international aux artistes avec des outils facilitant leur numérisation, dont un site de vente en ligne. Peintures, sculptures, photographies et autres œuvres sont accessibles sur son site. Aujourd'hui, Singulart assure accompagner 10 000 artistes de 146 nationalités. Son site de vente en ligne est accessible dans plus de 60 pays et brasse 2 millions de visiteurs par mois. Le prix des œuvres est généralement compris entre 500 et 50 000 euros.

Comme dans beaucoup de secteurs, la pandémie de Covid-19 a accéléré la numérisation du marché de l'art. Une part grandissante des artistes et des galeristes cherchent à développer leur présence en ligne. Même si les événements en présentiel reprennent, Singulart entend conforter sa place dans le secteur. "La pandémie a parfois durci la précarité des artistes indépendants, et ils ont besoin de nouveaux moyens pour faire connaître leurs œuvres et leurs talents, explique Véra Kampf. Cette période a également renforcé l’envie des amateurs d’art de mettre plus de créativité dans leur vie et dans leurs intérieurs".

développement international
Avec cet apport financier, Singulart veut accélérer son développement aux Etats-Unis et en Europe, et renforcer sa présence en Asie. Mais également poursuivre le développement de son offre. La start-up vient de lancer Balthasart.com, une seconde plateforme dédiée aux millennials et aux artistes amateurs. L'idée est de développer le segment de la décoration d’intérieur, dans le sillage du succès d'Etsy, présent également sur ces deux marchés.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.