Total et Babyloan développent un site de crowdfunding pour promouvoir l'accès à l'énergie dans les pays en développement

La plate-forme de financement participatif Babyloan va lancer en début 2016 avec Total un site de crowdfunding dédié à l'accès à l'énergie dans les pays en développement. Les internautes pourront y prêter, sans intérêt, de petites sommes d'argent à des micro-entrepreneurs. 

Partager
Total et Babyloan développent un site de crowdfunding pour promouvoir l'accès à l'énergie dans les pays en développement
Total mène depuis 2012 le programme Awango d'accès à l'énergie solaire.

Total et le site de financement participatif Babyloan se lancent dans le crowdfunding de niche : ils développent ensemble une plate-forme pour soutenir des projets d'accès à l'énergie dans les pays en développement. A tout juste un mois du lancement de la conférence sur le climat COP 21 à Paris, les deux partenaires veulent se concentrer sur des programmes "verts". Total a lancé en 2011le programme Awango qui vise à distribuer des lampes et kits solaires en Afrique, Asie et dans les Caraïbes.

Les besoins en la matière sont importants : 1,3 million de personnes n'ont aujourd'hui pas accès à l'électricité dans le monde, selon l'étude World energy outlook 2014 de l'Agence internationale de l'énergie. Ils consacrent une part importante de leurs revenus à des sources d'énergie polluantes (Bougies, piles, lampes à kérosène, biomasse traditionnelle).

Un prêt solidaire sans intérêts

Ce site permettra aux internautes de soutenir des "micro-entreprises locales qui développeront des réseaux de distribution auprès des populations isolées", expliquent dans un communiqué commun les deux entreprises. L'objectif : répondre grâce au financement de la foule à l'enjeu du "dernier kilomètre", cette courte distance qui sépare certains hameaux des réseaux de distribution d'énergie nationaux, mais qui coûte trop cher à raccorder pour les grands énergéticiens.

Retrouvez ici notre dossier : le crowdfunding fait sa crise d'adolescence

Concrètement, les contributeurs prêtent de petites sommes (à partir de 10 euros, et 70 euros en moyenne) à des micro-entrepreneurs qui ont en général besoin de 450 à 500 euros pour faire aboutir leur projet. Ce prêt solidaire se fait sans intérêt.

Une forte appétence du grand public

"Le potentiel de développement des projets d'accès à l'énergie via le crowdfunding est énorme. Peu de projets sont aujourd'hui proposés mais ils suscitent un fort intérêt du public car leur impact social économique et environnemental est considérable", souligne Arnaud Poissonnier, président de Babyloan dans le communiqué.

Cette plate-forme de niche sera ouverte début 2016. Total et Babyloan veulent financer 2 000 projets de micro-entreprises d'ici deux ans. Comme pour les autres projets sur lesquels travaille Babyloan, les fonds seront reversés à une institution de micro-financements locale. C'est elle qui distribue les micro-crédits aux entrepreneurs et qui assure sur place le suivi des projets.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS