Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Une société chinoise s'empare de Mindsay, pépite de la French Tech spécialisée dans les chatbots

La start-up française Mindsay, spécialiste des chatbots, passe sous pavillon chinois. C'est l'entreprise Laiye qui s'empare de la pépite française afin de compléter son portefeuille de solutions d'automatisation des processus en entreprise.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Une société chinoise s'empare de Mindsay, pépite de la French Tech spécialisée dans les chatbots
Les cofondateurs de Mindsay Les cofondateurs de Mindsay : Guillaume Laporte, Pierre Pakey et Ilias Hicham. © Mindsay

Mindsay, start-up française qui développe une suite d'outils de création de chatbots en mode SaaS pour le commerce et le voyage, passe sous pavillon chinois. Laiye, un spécialiste de l'automatisation en entreprise (RPA), s'empare de la pépite. A l'occasion de l'annonce de cette acquisition, le 13 avril 2022, Laiye ne donne pas de détails financiers. L'entreprise précise simplement établir un nouveau centre de R&D à Paris.

Les cofondateurs de Mindset restent dans la nouvelle entité. Guillaume Laporte devient directeur général de l'activité chatbot international de Laiye. Ilias Hicham est nommé chef de produit pour l'activité chatbot internationale de Laiye et Pierre Pakey devient chef de l'innovation produit pour la gamme de produits Intelligent Document Process.

Mindsay et sa suite d'outils en mode SaaS
"Laiye et Mindsay ont été fondées avec la même vision tendant à aider les entreprises à se transformer numériquement et à devenir plus efficaces, efficientes et performantes […], explique Guanchun Wang, président et CEO de Laiye, dans un communiqué. Cette acquisition marque une étape importante dans notre parcours visant à créer la solution d'automatisation intelligente la plus complète, abordable et accessible."

Mindsay, start-up fondée en 2016, développe une suite d'outils en mode SaaS. Ces solutions no-code d'intelligence conversationnelle (écrit et vocal) visent notamment à améliorer les processus des services client. Le but est que les entreprises puissent concevoir simplement leur propre chatbot à partir de cette plateforme. Il est possible de connecter les assistants virtuels aux logiciels des entreprises et à leurs systèmes.

Mindsay assure que les chatbots "peuvent traiter des milliers de cas d'usage, y compris les demandes les plus complexes, sur de nombreux canaux, des applications aux réseaux sociaux." Elle met en avant ses technologies d'intelligence artificielle et tout particulièrement de traitement du langage naturel permettant de traiter ces demandes.

Le marché plus global de l'automatisation
"Alors que le marché évolue rapidement vers l'automatisation intelligente et l'entreprise sans friction, nous pensons que la meilleure opportunité pour nos clients, notre équipe et notre technologie est de s'associer à Laiye", explique Guillaume Laporte, le CEO de Mindsay. Laiye se décrit comme un spécialiste de l'automatisation en entreprise et plus particulièrement de l'automatisation des processus robotiques (RPA pour Robotic Process Automation) et de la rationalisation les flux de travail répétitifs (IDP pour Intelligent Document Processing).

Le marché de l'automatisation intelligente est en plein essor. Les outils logiciels d'automatisation (RPA, AI, IDP, Chatbots et Process Mining) qui sous-tendent ce marché devraient atteindre près de 46 milliards de dollars d'ici 2025, selon Gartner. En s'emparant de Mindsay, l'entreprise chinoise espère s'implanter durablement sur ce secteur.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.