Volkswagen digitalise ses ventes

Volkswagen poursuit son offensive numérique et annonce l'arrivée d'une plate-forme de commerce en ligne pour 2020. Au-delà de pouvoir vendre lui-même produits et services, Volkswagen veut garder la main sur ses clients en leur conférant un identifiant afin de leur offrir des services personnalisés.

 
Partager
Volkswagen digitalise ses ventes

Volkswagen a annoncé à plusieurs reprises son offensive numérique. Petit à petit le constructeur allemand avance ses pions que ce soit au niveau des véhicules connectés, des services de mobilité ou l'apport d'un suivi personnalisé à ses clients. Mercredi 17 octobre 2018, Volkswagen annonce la digitalisation de ses ventes en Europe à compter d'avril 2020. Un véritablement chamboulement pour les 5 400 distributeurs et réparateurs agréés de Volkswagen et ses 54 000 salariés en Europe.

Une plate-forme Volkswagen de commerce en ligne

Volkswagen explique dans un communiqué développer, en accord avec son réseau, une plate-forme Internet. L'objectif est de pouvoir y gérer "l'intégralité du parcours d'achat jusqu’à la signature du contrat, y compris les étapes de financement, de paiement et même de reprise de l’ancienne voiture", détaille le constructeur. Concrètement, le constructeur allemand pourra vendre directement des produits et services à ses clients. Volkswagen précise toutefois vouloir principalement l'utiliser "pour les logiciels et les services en ligne".

Mais Volkswagen ne laisse pas de côté les ventes directes. Le constructeur annonce l'arrivée de cinq nouveaux formats qui vont venir s'ajouter au format traditionnel regroupant vente et service et même endroit. Boutiques éphémères, showroom de centre-ville, centres dédiés aux véhicules... vont faire leur arrivée.

Véhicule connecté et services personnalisés

"Nous avons adopté cette approche pour la simple raison que notre environnement commercial change très vite avec l’arrivée de nouvelles technologies, l’évolution des attentes des clients et la présence de nouveaux acteurs sur le marché", justifie dans un communiqué Jürgen Stackmann, membre du directoire en charge des ventes de la marque Volkswagen.

Surtout, cette transformation des ventes est permise grâce à la digitalisation et la connectivité progressives des véhicules. Le constructeur précise d'ailleurs que cette digitalisation sera accrue avec le lancement de sa famille ID proposant des véhicules électriques et connectés en 2020. Ses clients disposeront alors d'un identifiant personnel. "Nous pourrons ainsi en savoir plus sur les besoins des clients et développer des offres personnalisées grâce à une gestion intelligente des données", explique Jürgen Stackmann.

L'idée pour le constructeur allemand est de pouvoir proposer des services personnalisés à ses clients via cet identifiant et leur offrir "une assistance individuelle transparente 24/7 qui dépassera largement l’achat du véhicule". Grâce à une application d'entretien préventive, le réparateur pourra être prévenu que la date de la révision approche. Les logiciels des véhicules seront quant à eux régulièrement mis à jour via le réseau des téléphones portables. Et les conducteurs pourront accéder à l'intégralité de l'écosystème We Wolkswagen : We Park, We Deliver, We Connect et We Share.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS