Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Criteo dévisse en bourse, il ne dit pas merci à Apple

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Analyse Un changement dans le système d'Apple et c'est Criteo qui trinque à la Bourse. Ce n'est pas une nouvelle illustration de la théorie du chaos ... mais ce qui vient de se passer.  Explications.

Criteo dévisse en bourse, il ne dit pas merci à Apple
Criteo dévisse en bourse, il ne dit pas merci à Apple © Max Bechmann - Criteo

Mais qu'arrive-t-il à la licorne de Jean-Baptiste Rudelle, plutôt habituée aux plus hauts qu'aux chutes ? Le titre de la société a perdu plus de 20 % de sa valeur en une séance, frôlant les 24 euros, soit son plus bas niveau depuis son introduction en bourse. 

 

L'explication est à chercher du côté d'un changement dans le système d'exploitation d'Apple qui met en danger le coeur du modèle de Critéo et assurait jusqu'ici son succès via le ciblage publicitaire. La nouvelle version de l'iOS 11.2 (outre qu'elle ralentit les portables qui ne sont pas de dernière génération) empêche désormais le suivi publicitaire des utilisateurs du navigateur Safari. Officiellement, cette nouvelle fonctionnalité vise à mieux protéger les données personnelles des utilisateurs. Par ricochet, elle atteint le business de Critéo qui, pour bien placer les publicités, a besoin de suivre les internautes. 
 

Deux mauvaises annonces en deux mois

Résultat : Critéo a annoncé une baisse de son chiffre d'affaires pour 2018 de 22% par rapport aux estimations de l'entreprise. C'est ce que détestent les investisseurs en Bourse, d'autant que la correction annoncée par Critéo est loin d'être mineure. En outre, c'est la seconde correction annoncée. Début novembre, Critéo avait révisé son objectif de croissance pour 2017 pour les mêmes raisons, tablant sur une croissance de l'ordre de 26 à 27 % hors reversements aux partenaires et non plus de 28 à 31 %. 

 

Il est trop tôt pour tirer des conclusions définitives, le marché boursier étant réputé surréagir à ce type d'annonces. Au-delà du cas de Critéo, c'est aussi un avertissement au secteur de la publicité en ligne. Déjà la diffusion de bloqueurs de publicité avait révélé que le marché de la publicité ne croîtrait pas indéfiniment sans rencontrer de résistance chez les utilisateurs. 

 

Avec ce nouveau coup de semonce venu depuis Apple, c'est la possibilité de cibler les internautes qui devra peut-être s'accomoder de la nécessaire volonté de protéger les données personnelles. 

 

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale