Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les résultats d'Alphabet (Google) confirment la ruée vers la publicité mobile

Alphabet, la société-mère de Google, a confirmé que les annonceurs sont de plus de plus nombreux à investir sur le média mobile. Pour le leader, c'est la garantie d'encaisser des revenus supplémentaires. De quoi financer les projets les plus ambitieux du groupe et préparer l'avenir en se lançant à fond dans les développements de l'intelligence artificielle. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les résultats d'Alphabet (Google) confirment la ruée vers la publicité mobile
Les résultats d'Alphabet (Google) confirment la ruée vers la publicité mobile © Google

Ça va mieux... en Californie, où après Facebook, Alphabet, la société mère de Google, vient de publier ses résultats pour le second trimestre. Là aussi la croissance de la publicité sur le mobile et au format vidéo (YouTube) alimente les gains de l’entreprise.

 

Le bénéfice net d’Alphabet a augmenté de 43% par rapport au même trimestre l'an dernier, frôlant les 5 milliards de dollars (4,9) tandis que le chiffre d’affaires dépasse les 20 milliards, atteignant 21,5 milliards de dollars (en hausse de 21%). Alphabet vient ainsi démentir les prévisions des analystes financiers, si l'on en croît le Wall Street Journal. "Pour Wall Street, explique Mark Mahaney, analyste chez RBC Capital Markets, les beaux jours de Google étaient passés, considérant que l’activité de search était mature. Le déplacement des usages vers les smartphones a revitalisé le business de Google."

 

La directrice financière, Ruth Porat, qui a commenté les résultats lors d’une téléconférence avec la presse (c’est la tradition outre-Atlantique), a qualifié le mobile de "principal moteur de croissance." En effet, le nombre de clics sur les publicités proposés par Google a augmenté de 29% au second trimestre par rapport à la même période il y a un an.

 

Diversifications en hausse

Comme Facebook, Google a indiqué que de plus en plus d’entreprises voulaient désormais faire de la publicité sur son site mobile. Pour cela, l’entreprise a développé de nouveaux formats en adéquation avec la demande des annonceurs et travaille aussi pour développer des outils de mesure d’efficacité de ces annonces. "Nos investissements dans le mobile sous-tendent désormais tout ce que nous faisons aujourd’hui", a déclaré le patron de Google, Sundar Pichai.

 

Le moteur auxiliaire se trouve dans les publicités publiées sur YouTube. "Beaucoup de grandes marques investissent de plus en plus sur YouTube" a commenté Sundar Pichai. Si la grande partie de la croissance vient des activités historiques de Google, les revenus issus d’autres sources que la publicité ne sont pas en reste (services sur le cloud pour les entreprises, achats d’appli sur le Play Store et de contenus sur Google Play). Ils ont augmenté de 33% pour atteindre 2,17 milliards de dollars.

 

Le pari de l'intelligence artificielle

En revanche les activités les plus innovantes continuent de perdre de l’argent. La perte d’exploitation des activités comme les voitures sans chauffeur ou la santé était de 859 millions à la fin du second trimestre de 2016.

 

Les dirigeants d’Alphabet estiment qu’ils investissent quasiment comme de bons père de famille, qui ne dilapident pas du cash mais dépensent au mieux pour obtenir le meilleur rendement. D’ailleurs il est un domaine où Alphabet n’entend pas marquer le pas dans son développement : l’intelligence artificielle. Une technologie dont la maîtrise est clé pour l’avenir financier d’Alphabet, comme le montrait le contenu de sa dernière conférence annuelle pour développeurs Google I/O, en mai dernier.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media