Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

2021 sera placée sous le signe de la sécurité, des données de santé et des cookies pour la Cnil

La cybersécurité des sites web, la sécurité des données de santé et l'utilisation des cookies sont les trois thématiques phares de la Cnil pour cette année. En 2020, l'autorité a effectué 6500 actes d'investigation et prononcé plusieurs sanctions dont celle de 100 et de 35 millions d'euros à l'encontre de Google et d'Amazon.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

2021 sera placée sous le signe de la sécurité, des données de santé et des cookies pour la Cnil
2021 sera placée sous le signe de la sécurité, des données de santé et des cookies pour la Cnil © Scott Graham/Unsplash

Comme chaque année, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) détaille sa stratégie pour 2021. Elle orientera ses actions de contrôles autour de trois thématiques prioritaires : la cybersécurité des sites web, la sécurité des données de santé et l'utilisation des cookies. 

Les défauts de sécurité des sites
"Les défauts de sécurité des sites web" sont parmi les manquements les plus souvent constatés lors des contrôles, révèle la Cnil. Ainsi, 2825 notifications ont été reçues en 2020, soit 24 % de plus qu'en 2019. C'est la raison pour laquelle l'autorité va exercer un contrôle particulièrement intensif sur ce sujet, en particulier sur "les formulaires de recueils de données personnelles", "l'utilisation du protocole HTTPS" et la conformité à ses recommandations sur les mots de passe. Les stratégies de lutte contre les ransomwares seront également scrutées par la Commission. 

Concernant les données de santé, la Cnil souhaite poursuivre les contrôles initiés en 2020. Ces informations sont au centre de la lutte contre le Covid-19 mais ne sont pas forcément correctement protégées. Des contrôles doivent également permettre de continuer à évaluer le niveau de sécurité de ces données, ajoute l'institution. 

Vérifier la conformité aux nouvelles règles sur les cookies
La troisième thématique prioritaire est celle des cookies publicitaires. Pour rappel, fin mars 2021, tous les sites devront être en conformité avec les nouvelles lignes directrices de la Cnil en matière de pistage adoptées le 1er octobre 2020. C'est l'aboutissement de plusieurs années de négociations avec les professionnels du marketing et de la publicité.

C'est également l'occasion pour la Cnil de revenir sur l'année 2020 durant laquelle elle a réalisé 6500 actes d'investigation dont 247 procédures formelles de contrôle. Elle a également pris plusieurs sanctions à l'encontre notamment de Google et Amazon pour la violation des règles liées au consentement aux cookies et de Carrefour pour le non-respect de plusieurs dispositions du Règlement général sur la protection des données. Des particuliers ont également été condamnés à l'image de deux médecins libéraux qui avaient insuffisamment protégé les données personnelles de leurs patients. 

Cette année, la Commission a également supervisé le déploiement et le lancement de l'application TousAntiCovid, anciennement StopCovid, dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19. Elle a régulièrement mené des contrôles pour vérifier que les données personnelles étaient correctement protégées et rappelé à l'ordre certaines institutions dont le ministère des Solidarités et la Santé.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.