Après les Etats-Unis, BMW propose son service de VTC en Chine

BMW a annoncé le lancement d'un service de VTC à Chengdu en Chine via sa plate-forme ReachNow. Le constructeur allemand étend ainsi ses services de mobilité dans cette ville puisqu'il y propose déjà des véhicules en auto-partage.

Partager
Après les Etats-Unis, BMW propose son service de VTC en Chine

Après avoir lancé son service de VTC durant l'été 2018 à Seattle, aux Etats-Unis, BMW vise le marché chinois. Le constructeur automobile allemand a annoncé vendredi 14 décembre 2018 le lancement de son service de véhicule à la demande à Chengdu, en Chine.

200 BMW Série 5 pour ce service de VTC

Ce service de VTC va venir côtoyer le service de véhicules en auto-partage de BMW. Depuis décembre 2017, le constructeur allemand a déployé 100 BMW i3 électriques en auto-partage dans les rues de Chengdu dans le cadre d'un partenariat avec la société chinoise d'auto-partage EvCard. Son nouveau service de VTC, disponible depuis la même application ReachNow, vient en complément des véhicules en auto-partage assure le constructeur. Si cela répond à une demande de ses clients actuels, BMW précise qu'il cherche aussi à conquérir une nouvelle clientèle.

Son service de VTC ReachNow est doté d'une flotte de 200 BMW Série 5, dont la moitié a une motorisation hybride. Via l'application, il est possible de commander une course immédiatement ou de la réserver à l'avance, comme son service de VTC à Seattle. BMW ne précise pas la tarification de son nouveau service de mobilité.

BMW investit fortement en Chine

Le constructeur a fait du développement de ses services de mobilité un pilier important de sa stratégie Number One > Next. Son idée est d'établir tout un écosystème pour répondre à tous les problèmes liés à la mobilité urbaine et d'étoffer ses offres de mobilité premium. Le constructeur propose déjà des services d'aide au parking (ParkNow) et d'aide à la recherche de bornes de recharge pour les véhicules électriques (ChargeNow) via sa plate-forme ReachNow.

BMW affirme être la première société étrangère à obtenir une licence en Chine pour opérer un service de véhicule à la demande. Il va notamment venir se frotter au géant chinois Didi Chuxing qui propose plusieurs services de véhicules à la demande en Chine. Pour constructeur, le développement de ses services de mobilité en Chine s'inscrit dans sa stratégie d'investissement dans ce pays au fort potentiel. En mai 2018, il a annoncé avoir reçu l'accord des autorités pour tester son véhicule autonome sur le territoire.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS