Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[CES 2019] Ideta développe des chatbots pour les entreprises

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

[UN JOUR, UNE START-UP] Rares sont les entreprises qui possèdent des moyens de communication adaptés à leur activité. Depuis sa création en janvier 2017, Ideta les accompagne dans le développement de leur propre système de chatbots et d’assistants vocaux. Son logiciel rend la solution accessible aux salariés, grâce à une interface intuitive. Accompagnée par le Vilage by CA, la start-up présentera sa solution au CES 2019.

Ideta développe des chatbots pour les entreprises
[CES 2019] Ideta développe des chatbots pour les entreprises © Capture écran/Ideta

"Jusqu’à présent, un chatbot pouvait être créé par un développeur. Auquel cas, il ne répondait à aucune problématique métier. Il pouvait sinon être développé par le métier lui-même, mais avec peu d’intelligence algorithmique, explique à l’Usine digitale Sarah Martineau, fondatrice d’Ideta. Cela suivait un arbre très linéaire. Alors, notre idée a été de réunir ces deux mondes."

 

Réunir compétences techniques et métiers

Concrètement, le logiciel d’Ideta se présente sous la forme de deux interfaces. Celle pensée pour les développeurs permet de réaliser des branchements complexes, tels que l’accès aux bases de données ou à des outils de recommandations de produits. Prévue pour les salariés, la seconde permet de créer des conversations ou des événements. "C’est une vraie plateforme collaborative", souligne Sarah Martineau.

 

Ideta ne le cache pas: elle cherche à réduire l’impact des GAFAM sur les communications des entreprises. Elle a donc développé une solution multicanale. "Si une communication se concentre sur Facebook, toutes les données iront sur leurs serveurs, rappelle l’entrepreneuse. Notre solution consiste à répartir les données sur diverses plateformes pour qu’aucune multinationale n’en obtienne l’entière possession." La jeune pousse incite également ses clients à déployer son logiciel sur leur serveur pour garder le contrôle sur leurs données.

 

Des tarifs progressifs

Sarah Martineau a imaginé ce concept alors qu’elle voulait faire son shopping en ligne. "Le choix est tellement immense que je me suis dit: pourquoi ne pas créer un petit robot sous forme de chat qui nous aiderait à faire notre choix ?", raconte-t-elle. Data scientist de formation, elle est rejointe dans l’aventure par Laurent Guy et Yanis Kerdhana début 2017. Ideta est alors lancée… sans campagne de crowdfunding.


"Notre solution a été de mettre le logiciel en vente rapidement. La licence coûte 600 euros par mois. Nous appliquons un tarif réduit aux PME : 10 % la première année, progressif jusqu’au plein tarif la troisième", précise Sarah Martineau. Les entreprises clientes peuvent être formées pour se familiariser au logiciel.

 

Incubée par Dataiku, une célèbre entreprise américaine spécialisée dans la science des données, Ideta poursuit sa lancée au sein du Village by CA. Avant son départ du nid, programmé d’ici à octobre 2019, elle se rendra pour la première fois au CES en janvier. Avec un double objectif. "Gagner en visibilité, évidemment. Mais surtout pour nous présenter à d’autres entreprises. Environ 80 % d’entre elles indiquent vouloir investir dans un chatbot", avance Sarah Martineau. Ideta en profitera pour annoncer le succès de sa récente levée de fonds. Avec 700 000 euros engrangés, l’aventure ne fait que commencer.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale