Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Didi aurait perdu près de 600 millions de dollars depuis le début de l'année 2018

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vu ailleurs Les finances de Didi ne sont pas au beau fixe. Le géant chinois du VTC aurait perdu 585 millions de dollars durant les six premiers mois de l'année 2018, relate Bloomberg. Sa politique tarifaire agressive face à l'arrivée de nouveaux concurrents est notamment mise en cause.

Didi aurait perdu près de 600 millions de dollars depuis le début de l'année 2018
Didi aurait perdu près de 600 millions de dollars depuis le début de l'année 2018 © Didi Chuxing

Tout ne se passe pas très bien pour Didi Chuxing. Le géant chinois du VTC aurait perdu 4 milliards de yuan (585 millions de dollars) durant au premeier semestre 2018, d'après l'agence Bloomberg tenue informée par des personnes proches du dossier. Plus encore, la start-up fondée il y a six ans n'aurait toujours pas fait de profits depuis sa création.

 

Une politique tarifaire agressive

Voulant s'étendre et grossir à tout prix, Didi initialement spécialisée dans la vente en ligne cherche à diversifier ses activités. Et mène une politique tarifaire agressive notamment depuis l'arrivée de Meituan-Dianping sur le secteur des VTC. Depuis le début de l'année, Didi aurait ainsi dépensé 1,7 milliard de dollars en réductions et tarifs attractifs afin de fidéliser et attirer clients et chauffeurs, précise Bloomberg. Une politique agressive qui rappelle celle menée à l'époque où Didi faisait face à l'arrivée d'Uber. Les deux start-up ayant dépensé des sommes considérables avant que finalement Uber ne décide de fusionner avec Didi.

 

Des problèmes de sécurité

Si le premier semestre est déficitaire, le second risque lui aussi d'être compliqué. Didi est en effet dans la tourmente après les assassinats successifs de deux femmes ayant emprunté son service de covoiturage Hicth. La start-up chinoise a annoncé la suspension de son application Hitch et de nouvelles mesures de sécurité. Son fondateur et CEO, Cheng Wei a annoncé début septembre 2018 débloquer 140 millions de yuans (20,5 millions de dollars) pour améliorer son service client. Une somme qui ne va pas, directement en tout cas, améliorer ses finances.

 

Mais le CEO aurait fait part auprès de certains de ses employés de sa volonté de vouloir changer la mentalité de l'entreprise, précise Bloomberg. Didi arrêterait de vouloir grossir à tout prix, et mettrait en avant la sécurité et le bien-être de ses usagers, ajoute l'agence américaine. Une politique qui pourrait s'avérer payante sur le long terme.
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale