Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Dydu lève 6,3 millions d'euros pour déployer son logiciel conversationnel automatisé

Levée de fonds Dydu propose un logiciel permettant à n'importe qui de créer son propre robot conversationnel dédié au service client, au soutien des collaborations ou à la recommandations de produits... Cette technologie est utilisée par de grands groupes, tels que PSA, Orange ou encore Safran, et des collectivités territoriales. La start-up bordelaise vient de boucler sa première levée de fonds de 6,3 millions d'euros pour intensifier ses efforts de R&D et conquérir l'Europe.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Dydu lève 6,3 millions d'euros pour déployer son logiciel conversationnel automatisé
Dydu lève 6,3 millions d'euros pour déployer son logiciel conversationnel automatisé © Freestocks/Unsplash

La start-up Dydu, éditrice de chatbots, vient d'annoncer une levée de fonds de 6,3 millions d'euros. Le tour de table a été mené par Entrepreneur Investi, Crédit Agricole Aquitaine et Bpifrance.
 

Conquérir l'Europe
Cette première levée de fonds doit permettre à la jeune pousse bordelaise d'accélérer le développement de nouvelles fonctionnalités pour son logiciel, d'asseoir sa position en France puis de s'ouvrir au marché européen, seulement dans les pays "RGPD compliant". Des recrutements sur les pôles "Produits et IT" sont également prévus.

"Les premiers investissements seront consacrés aux équipes produits et R&D, avant de s’étendre aux équipes commerciales et marketing pour développer encore davantage la dynamique en France cette année et en Europe en 2022", a détaillé le directeur général de Dydu, Christophe Bonichon, dans un communiqué.

Créé en 2009, Dydu édite un logiciel SaaS permettant aux organismes privés comme publics de créer eux-mêmes leurs propres robots conversationnels, que ce soit des chatbots, des voicebots ou des callbots. Il est utilisé par EDF, Radio France, le groupe PSA, Harmonie Mutuelle, Orange, Safran, L'Oréal, Société Générale… mais également des organismes publics, tels que le Conseil Départemental du Val d'Oise ou encore la préfecture de Paris et d'Ile-de-France.

De nombreux cas d'usage
Les cas d'usage sont multiples. Ils vont du support client, à de la recommandation de produits, au soutien aux collaborateurs en passant par la gestion du Covid-19. L'Agence française du développement (ADF), institution financière qui met en œuvre la politique de développement de la France, a utilisé la technologie de Dydu pour faciliter la gestion des ressources humaines. La préfecture de Paris et d'Ile-de-France a créé "NOA", un chatbot pour répondre aux questions des entrepreneurs sur les démarches administratives liées à la création d'entreprises. Depuis sa création, la technologie de Dydu a été utilisée dans 160 projets. 

Dydu a également signé des partenariats pour proposer des chatbots dédiés à certains secteurs. Il s'est associé à Ai3 pour déployer un agent conversationnel qui accompagne les travailleurs dans la prise en main et la maîtrise de la suite bureautique de Microsoft. Un partenariat avec PwC a permis de créer une offre destinée aux directions juridiques et fiscales des entreprises qui repose sur une base de 350 connaissances en droit commercial, droit du travail, sur la législation sur la protection des données personnelles...

Aujourd'hui, l'entreprise compte 45 collaborateurs répartis sur trois sites, Paris, Bordeaux et Medellin en Colombie. Le déploiement de la technologie à l'international, en dehors de l'Europe, n'est pas d'actualité.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.