Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

En rapprochant leurs services, BMW et Daimler font naître un géant de la mobilité

Un milliard d'euros et cinq joint-ventures : BMW et Daimler, qui avaient annoncé le rapprochement de leurs services de mobilité en mars dernier, précisent leurs ambitions vendredi 22 février 2019. Auto-partage, VTC, bornes de recharges... les constructeurs proposent de nombreux services et souhaitent continuer à les développer.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

En rapprochant leurs services, BMW et Daimler font naître un géant de la mobilité
En rapprochant leurs services, BMW et Daimler font naître un géant de la mobilité © DriveNow

BMW et Daimler ont décidé d'unir leurs forces dans le domaine de la mobilité. Les constructeurs allemands, qui avaient annoncé ce rapprochement en mars 2018, précisent vendredi 22 février 2019 leurs ambitions. En unissant leurs forces BMW et Daimler veulent faire face à la multitude d'acteurs présents dans ce secteur prometteur.

 

BMW et Daimler investissent 1 milliard d'euros

"Il faut aller vite et grossir pour survivre dans le secteur de la mobilité", justifie Dieter Zetsche, le patron de Daimler. D'où la création de cinq joint-ventures autonomes qui peuvent opérer beaucoup plus rapidement que ne le font les constructeurs allemands. Concrètement ce sont "cinq verticales très indépendantes les unes des autres" qui sont créées, ajoute Harald Krüger, le patron de BMW. A chacune sa spécialité.

 

Afin de leur donner les moyens de se développer et de faire face à la concurrence dans leurs secteurs respectifs, "BMW et Daimler investissent un milliard d'euros dans ces joint-ventures", précise Dieter Zetsche. Preuve de leur engagement, les constructeurs ne ferment pas la porte à un nouvel apport financier en fonction des besoins.

 

Les 5 services Mobilité de BMW-Daimler

 

  • Park Now regroupe les services permettant de chercher, réserver et payer une place de parking ParkNow, ParkMobile Europa et Parkmobile International. Ces services sont présents dans 1100 villes d'Europe et d'Amérique du Nord.
     
  • Charge Now liste des bornes de recharge pour les véhicules électriques. Les constructeurs et opérateurs de flottes ont accès à 100 000 points de recharge dans 25 pays et les particuliers ont accès à un réseau de 250 bornes de recharge rapides.
     
  • Share Now regroupe les services d'auto-partage en libre-service car2go et DriveNow qui disposent de 20 000 véhicules réparties dans une trentaine de villes. A elles, deux les plates-formes revendiquent 4 millions d'utilisateurs.
     
  • Reach Now regroupe les plates-formes multimodales Moovel et ReachNow. Ces acteurs sont présents dans 21 villes à travers le monde. ReachNow, qui propose principalement des véhicules en auto-partage en Amérique du Nord, teste la livraison des véhicules loués et un service VTC. La plate-forme Moovel, quant à elle, est plus ouverte et donne un accès aux transports en commun dans certaines villes, car2go, Mytaxi et des services de vélo en libre-service. Ces services seront regroupé sur une même application.
     
  • Free Now regroupe les services de VTC Mytaxi, Kapten (anciennement Chauffeur Privé), Clever Taxi et Beat. Au total, ce sont 250 000 chauffeurs qui opèrent dans 130 villes et 17 pays d'Europe et d'Amérique latine. Le service de trottinettes électriques en libre-service Hive, disponible sur l'application de Mytaxi à Lisbonne, fait aussi partie de cette entité. Hive sera lancé dans certains pays d'Europe courant 2019 : l'occasion pour Kapten d'ajouter un service de trottinettes en libre-service sur son app ?

 

Un business plan pour chaque entité

"Le but est que ces verticales grandissent rapidement", explique Harald Krüger. C'est pourquoi BMW et Daimler leur donnent la liberté nécessaire pour opérer chacune de leur côté. La finalité étant que ces cinq verticales indépendantes fusionnent un jour et que tous ces services soient regroupés sur une même plate-forme. Mais en avant d'en arriver là, il faut déjà que ces entités arrivent, chacune de leur côté, à regrouper les différents services des deux constructeurs. Chaque joint-venture devra présenter un business plan aux constructeurs allemands dans les 4-5 mois à venir.

 

BMW et Daimler se félicitent de ce rapprochement de leurs services de mobilité. Ils voient cela comme une vraie opportunité et une force supplémentaire pour s'implanter dans de nouvelles villes. Une fois ces joint-ventures bien en place, BMW et Daimler pourront proposer aux villes dans lesquelles ils veulent s'implanter un service complet de mobilité allant du parking aux bornes de recharge en passant par des services de VTC, d'auto-partage ou de micro-mobilité. La concurrence des start-up qui ont su s'imposer, comme Uber ou Lytf, ne leur font pas peur. D'autant plus que BMW et Daimler misent aussi sur leur notoriété pour gagner plus d'utilisateurs.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale