Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Huawei dévoile ses nouveaux smartphones Mate 40 et Mate 40 Pro, dépourvus des services de Google

Huawei dévoile ses nouveaux smartphone Mate 40 et Mate 40 Pro. Commercialisés aux prix de 899 et 1199 euros, ces smartphones doivent se passer de l'écosystème Google. Ils sont dotés de la version open source du système d'exploitation Android avec l'interface graphique Emui développée par Huawei. Le Play Store est aussi absent de ces smartphones qui doivent se contenter de l'AppGalery de Huawei.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Huawei dévoile ses nouveaux smartphones Mate 40 et Mate 40 Pro, dépourvus des services de Google
Huawei dévoile ses nouveaux smartphones Mate 40 et Mate 40 Pro, dépourvus des services de Google © Huawei

Bis repetita pour Huawei. L'entreprise chinoise a dévoilé jeudi 22 octobre 2020 ses nouveaux smartphones, les Mate 40 et Mate 40 Pro. S'ils sont dotés de belles capacités techniques et d'un joli design, ils sont dépourvus des services de Google, que ce soit pour le magasin d'applications ou les fonctionnalités du système d'exploitation… Comme leurs prédécesseurs, les Mate 30 et Mate 30 Pro. Côté prix, le Mate 40 Pro est commercialisé à 1199 euros et le Mate 40 à 899 euros.

Plusieurs milliers d'app disponibles
"Plusieurs milliers d'applications" sont déjà disponibles sur le magasin d'applications maison de Huawei, tempère Alex Huang, directeur général France, Huawei Consumer BG, qui se dit aussi "très confiant que de plus en plus d'applications soient intégrées" à l'AppGallery. D'autant plus que Huawei a lancé un programme d'incitation pour les développeurs au niveau européen, qui est doté d'une enveloppe de 2 millions d'euros.

Pour l'instant l'entreprise chinoise préfère balayer les interrogations sur le fait que l'absence du PlayStore puisse être un frein aux ventes des Mate 40 et Mate 40 Pro en Europe. Au contraire, Huawei communique beaucoup sur l'intégration de nouvelles applications sur l'AppGalery. Une façon sans doute de rassurer les clients. L'entreprise dévoile aussi un nouveau service de cartographie pour ses smartphones baptisé Petal Maps. Cette alternative à Google Maps est disponible dans 140 pays et propose des informations trafic en temps réel.

L'autre point négatif est le système d'exploitation : Huawei utilise une version open source d'Android à laquelle il ajoute sa surcouche technologique Emui 11. Huawei a apporté quelques améliorations à cette interface. Sur les Mate 40 et Mate Pro il est notamment possible de contrôler le smartphone par des gestes de la main, que ce soit en balayant vers le haut et le bas ou sur les côtés. Un contrôle visuel de l'appareil est aussi mis en place, permettant par exemple de rallumer l'écran en le regardant.
 


Le SoC Kirin 9000 et un processeur graphique 24 coeurs
Huawei est "beaucoup moins dépendant des technologies américaines, affirme Alex Huang. Peut-être que l'année prochaine nous pourrons presque totalement nous en passer". Sous le feu des sanctions américaines, il devient de plus en plus compliqué pour Huawei de commercer avec des entreprises notamment pour se fournir en semi-conducteurs, essentiels à la fabrication des smartphones.

Côté puce, le Mate 40 Pro est équipé du SoC Kirin 9000 gravé en 5 nm. Le SoC est doté de 15,3 milliards de transistors et d'un modem 5G. Ce SoC est équipé d'une puce NPU pour l'intelligence artificielle ainsi que du GPU Mali-G78, un processeur graphique de 24 cœurs. Un plus pour les jeux mobiles.

Le retour du bouton du volume du son
Côté design, le bouton du volume du son, sur le côté du smartphone, fait son grand retour sur les Mate 40 et Mate 40 Pro puisqu'il avait disparu du Mate 30. La présence de ce bouton devrait faciliter la prise en main du smartphone dont l'écran est logiquement moins incurvé que les versions précédentes. Cette courbure de l'écran est de 88°. Le Mate 40 Pro est composé d'un écran OLED de 6,76 pouces avec une définition  de 2772 x 1344 pixels.
 


Un des points fort de ces smartphones, selon Huawei, est l'appareil photo. Au dos des Mate 40 et 40 Pro, Huawei a établi un design en spiral pour l'appareil photo. Au total, trois caméras sont fixées à cet endroit : un capteur principal de 50 mégapixels, un zoom optique x5 de 12 mégapixels, et un ultra grand-angle de 20 mégapixels dédié à la vidéo. A l'avant, le Mate 40 Pro dispose d'un double module caméra dont l'un qui est utilisé pour la reconnaissance faciale et les fonctionnalités de détection des mouvements.

 

 


Côté ventes, Huawei ne veut pas donner d'objectifs précis. L'entreprise précise seulement qu'elle vise des ventes similaires à la période précédente. Si Huawei a fortement été touché au premier trimestre 2020, ses ventes de smartphones ont rebondis par la suite, poussées par le rebond du marché chinois.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media