Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Joby Aviation veut déployer ses taxis volants en Corée du Sud avec SK Telecom

La start-up californienne Joby Aviation noue un partenariat avec SK Telecom afin de déployer un service de taxi volant en Corée du Sud. Les partenaires souhaitent s'appuyer sur l'aéronef électrique à décollage et atterrissage verticaux, eVTOL, développé par Joby et la plateforme de mobilité TMap de SK Telecom pour proposer un tel service en milieu urbain.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Joby Aviation veut déployer ses taxis volants en Corée du Sud avec SK Telecom
Joby Aviation veut déployer ses taxis volants en Corée du Sud avec SK Telecom © Joby Aviation

Joby Aviation et SK Telecom ont annoncé le 6 février 2022 travailler ensemble au déploiement d'un service de mobilité aérienne urbaine en Corée du Sud. Au cœur de ce service : l'aéronef électrique à décollage et atterrissage verticaux, ou eVTOL, que lequel planche Joby Aviation. La Corée du Sud est un marché jugé prometteur puisque 42 millions de personnes vivent dans des zones urbaines.

Pour quand un service commercial ?
La start-up californienne, soutenue par Toyota, développe un eVTOL conduit par un pilote et doté de quatre places pour accueillir des passagers. L'appareil qui dispose d'une autonomie de 241 kilomètres peut s'élancer jusqu'à 321 km/h. Joby Aviation assure que son aéronef n'émet pas trop de bruit. Un élément essentiel pour que l'eVTOL puisse survoler des villes et se poser au-dessus de bâtiments. La start-up a annoncé en juillet dernier avoir réalisé un vol d'essai de plus de 240 kilomètres avec un prototype grandeur nature. Au total, la start-up a réalisé plus de 1000 vols d'essai

Les partenaires expliquent vouloir tirer parti de la plateforme de mobilité TMap de SK Telecom et du service de transport en commun UT pour proposer des trajets multimodaux aux clients, incluant des transports terrestres et aériens. UT est une coentreprise fondée entre SK Telecom et Uber en 2021 : elle réunit la plateforme TMap de SK Telecom (itinéraires, informations trafic, parking, taxi, etc.) et la technologie de VTC d'Uber. Si Joby Aviation a déjà annoncé vouloir déployer un service commercial de taxi volant en 2024, et non plus 2023 comme initialement annoncé, les partenaires ne précisent pas de calendrier de déploiement pour la Corée du Sud.

De nombreux acteurs dans les taxis volants
A noter que Joby Aviation s'est emparé d'Uber Elevate, la division de l'entreprise de VTC dédiée aux moyens de mobilité aériens, en décembre 2020. Cette acquisition s'est accompagnée d'un partenariat comprenant l'intégration de leurs services respectifs dans l'application de l'autre afin de favoriser pour les clients la transition entre les voyages aériens et terrestres. Aux Etats-Unis, Joby Aviation a prévu d'exploiter lui-même son service de transport aérien qui sera également proposé sur l'application d'Uber. Ce partenariat avec SK Telecom montre que la start-up entend s'appuyer sur des partenaires pour déployer son service dans d'autres pays.

Joby Aviation n'est pas la seule start-up à plancher sur le développement d'un VTOL pouvant être utilisé ans le cadre d'un service de taxi-volant. Volocoper, EHang ou encore Lilium développent leurs propres taxis volants. En France, l'Ile-de-France veut se positionner comme une zone de test pour les services de mobilité urbaine aérienne en vue de démonstrations à l'occasion de Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.