Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Toyota investit 390 millions de dollars dans les taxis volants de Joby Aviation

Levée de fonds Joby Aviation, spécialisé dans le développement d'un aéronef électrique à décollage et atterrissage verticaux (eVTOL), annonce lever un total de 590 millions de dollars, dont 394 millions viennent de Toyota.
mis à jour le 16 janvier 2020 à 15H33
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Toyota investit 390 millions de dollars dans les taxis volants de Joby Aviation
Toyota investit 390 millions de dollars dans les taxis volants de Joby Aviation © Jovy Aviation

Joby Aviation, start-up spécialisée dans les taxis volants, a annoncé mercredi 15 janvier 2020 avoir levé 590 millions de dollars. Une levée de fonds en série C menée par Toyota Motor Corporation qui, à lui seul, investit 394 millions de dollars. SPARX Group, Intel Capital, Capricorn Investment Group et d'autres ont aussi participé à ce tour de table. Depuis sa création, Joby Aviation a levé un total de 720 millions de dollars.

 

Un pilote et quatre passagers

La société fondée en 2009 en Californie développe un aéronef électrique à décollage et atterrissage verticaux, abrégé en "eVTOL". Un pilote prendra place dans ce taxi volant pouvant accueillir quatre passagers. L'aéronef, qui disposera d'une autonomie de 240 kilomètres, pourra atteindre une vitesse de maximale de 320 km/h, détaille Joby Aviation. La start-up insiste sur le fait qu'elle développe un taxi volant beaucoup plus silencieux que les avions conventionnels durant le décollage et l'atterrissage et presque inaudible lorsqu'il vole en vitesse de croisière. Un critère important pour que des vols commerciaux soient un jour autorisés en ville…

 

Toyota va apporter son expertise en industrialisation, qualité, et contrôle des coûts afin d'aider au développement et à la production de l'aéronef. Grâce à cette aide et ce nouvel apport financier, Joby Aviation veut poursuivre ses efforts dans le but de certifier et déployer son taxi volant. Toutefois, l'entreprise reste assez discrète sur ses avancées et ses développements en la matière. Joby Aviation a profité de cette annonce avec Toyota pour dévoiler quelques images, mais l'entreprise n'en dit pas beaucoup plus son eVTOL.

 

 

Une concurrence forte

Joby Aviation affirme vouloir conduire les gens à leur destination 5 fois plus rapidement qu'en voiture grâce à cet eVTOL. Mais, le Californien ne semble pas vouloir forcément commercialiser lui-même un service de taxi volant. En décembre dernier, Joby Aviation a signé un partenariat avec Uber dans cette optique. L'entreprise de VTC, qui souhaite déployer un service commercial en 2023, multiplie les partenariats.

 

Du côté de l'industrie automobile, Hyundai a récemment annoncé vouloir développer un taxi volant, et a dévoilé un partenariat avec Uber à l'occasion du CES 2020. Audi et Porsche ont aussi montré leur volonté de se lancer sur ce sujet. Et de nombreuses start-up, comme Volocopter ou Lilium, planchent également sur le développement d'un tel véhicule, tout comme les géants de l'aéronautique Airbus et Boeing.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media