Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La start-up Nuro lance ses premiers tests de livraison autonome en Arizona

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La start-up américaine Nuro lance ses premiers tests de service de livraison autonome en partenariat avec le retailer Kroger.

La start-up Nuro lance ses premiers tests de livraison autonome en Arizona
Nuro veut tester sa navette autonome de livraison en Arizona. © Nuro

Après les voitures autonomes d’Uber, ce sont les navettes autonomes de la start-up américaine Nuro qui s’élancent sur les routes d’Arizona. La jeune entreprise, fondée par deux ex-membres du département véhicules autonomes de Google il y a deux ans, avait annoncé un partenariat avec le retailer Kroger en juin dernier afin de lancer un service de livraison autonome. Elle débute jeudi 16 août les premiers tests dans la ville de Scottdale, annonce-t-elle dans un billet sur Medium. L’expérience ne comprend pour l’instant qu’un seul magasin, l’un des Fry’s Food Store de Kroger. Mais elle pourrait un jour s’étendre aux 2 800 boutiques de l’enseigne, qui sert près de 9 millions de clients chaque jour.

 

Un véhicule qui reste à finaliser

En se rendant sur le site internet ou l’application mobile de la chaîne, les premiers clients pourront passer commande pour le jour même ou le lendemain. Les employés de Kroger prépareront alors les emplettes, ensuite placées dans les vaste compartiment modulaires et réfrigérés du véhicule. Celuic-ci entamera alors sa course et s’arrêtera au bord du trottoir ou à l’un des points de collecte prévus à cet effet. Au client, averti par l’application, de venir chercher ses courses. Il devra auparavant s’authentifier via un système que la société n’a pas encore déterminé. Aucun solde minimum n’est prévu pour la livraison, mais une commission de près de 6 dollars devrait être ajoutée, précise The Verge.

 

Dans un premier temps, les commandes seront livrées par des Toyota Prius autonomes, dont "les systèmes software et hardware partagent de nombreux points de ressemblance avec notre modèle R1", détaille Nuro sur Medium. Ce dernier - plus large que les robots-livreurs déjà connus mais plus petit qu'une voiture - doit encore être soumis à certains tests avant d’être certifié. La start-up compte sur les retours des premiers clients afin de corriger et d’accélérer le développement de sa flotte. Si le concept dope l’image de marque de Kroger et pourrait réduire ses coûts, reste encore à savoir quels bénéfices les consommateurs tireront de ce service au regard d’un service de livraison classique...

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale