Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le projet gaming xCloud de Microsoft passe la seconde… et vise une commercialisation courant 2020

Microsoft précise ses plans pour le déploiement de sa plate-forme de cloud gaming, baptisée Project xCloud. L'entreprise peaufine son offre à la fois au niveau technique et tarifaire en prévision d'un lancement courant 2020… Il affiche notamment un catalogue de contenus particulièrement fourni.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le projet gaming xCloud de Microsoft passe la seconde… et vise une commercialisation courant 2020
Le projet gaming xCloud de Microsoft passe la seconde… et vise une commercialisation courant 2020 © Microsoft

La bataille sur le créneau du cloud gaming sera acharnée en 2020. Nvidia accélère avec son service GeForce Now, tandis que Google éprouve des difficultés avec le lancement de son service Stadia. De son côté, Microsoft fourbit ses armes. Il a fait part le 14 novembre de son intention de commercialiser son Project xCloud dans le courant de l’année 2020. L'annonce a eu lieu lors du X019, un événement dédié à son offre Xbox qui s’est tenu à Londres (Royaume-Uni).

 

CINQUANTE NOUVEAUX JEUX ANNONcéS

Avec cette annonce, Microsoft capitalise sur le fait qu’il est déjà l’un des leaders du jeu vidéo. L’abonnement Game Pass, très populaire sur la console Xbox One, donne tous les mois accès à un catalogue de contenus inédits aux joueurs inscrits via la Xbox pour 9,99 euros par mois. Le programme a été récemment transposé sur PC pour 3,99 euros par mois, un prix particulièrement agressif.

 

L'offre élaborée autour du Project xCloud s'appuiera sur ce Game Pass. Elle partira en ordre de bataille, grâce à un accès à l’ensemble des jeux qui se trouvent dans la librairie de ce dernier – soit une grosse centaine à cette heure. Plutôt encourageant, sachant qu'une cinquantaine de nouveaux titres a été annoncée pour l'an prochain lors de X019. C’est notamment le cas de la série Final Fantasy, de Darksiders 3 et du futur Flight Simulator. Un avantage vis-à-vis de Google Stadia qui, tout comme Nvidia GeForce Now, ne propose par ailleurs pas de système d'abonnement. Chaque jeu doit être acheté individuellement.

 

Autre annonce : le service de Microsoft permettra d'utiliser les contrôleurs DualShock 4 de Sony. La firme de Redmond a confirmé que des pays supplémentaires pourront bénéficier de l'offre xCloud dès 2020, parmi lesquels le Canada, le Japon, l’Inde et ceux d'Europe occidentale. Rappelons qu'au-delà des Etats-Unis et du Royaume-Uni, elle est sur le banc d’essai en 5G en Corée du Sud, où un partenariat a été signé avec l’opérateur SK Telecom. Le déploiement trouvera sa vitesse de croisière dès lors que Microsoft estimera avoir des infrastructures suffisamment robustes.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media