Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les fintechs françaises ont battu des records de levées de fonds en 2021

Levée de fonds Les entreprises françaises du secteur financier ont levé près de 2,3 milliards d'euros l'année dernière. Soit 174% de plus que l'année précédente, selon France Fintech.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les fintechs françaises ont battu des records de levées de fonds en 2021
Les fintechs françaises ont battu des records de levées de fonds en 2021

2021 aura été une année record pour le secteur français de la fintech. En tout, 2,272 milliards d'euros ont été levés en 93 opérations, selon le baromètre annuel de l'association France Fintech, publié en partenariat avec Bpifrance. C'est 174% de plus qu'en 2020, mais cela reste en deçà des montants levés en Allemagne (3,6 milliards d'euros) et au Royaume-Uni (8,3 milliards).

Cinq nouvelles licornes
Sept opérations ont dépassé 100 millions d'euros, la plus élevée étant celle de Ledger, le portefeuille hardware de cryptomonnaies, qui a levé 312 millions d'euros. Cinq nouvelles licornes sont nées (Ledger, Lydia, Swile, Alan, Shift Technology), ce qui porte à huit le nombre de fintechs dont la valorisation dépasse le milliard d'euros et consacre le poids des fintechs dans la French Tech : 5 des 13 licornes apparues en France en 2021, premier secteur représenté parmi ces entreprises (8/24).

Les montants s'expliquent notamment par le fait que les trois quarts des opérations ont concerné des séries B, C et D, ce que l'association commente en saluant "l'arrivée à la taille critique" de nombreux acteurs ; et par la montée en puissance des investisseurs étrangers, américains surtout, majoritaires dans les grandes transactions.

10 000 recrutements prévus
Les opérations d'amorçage ont cependant été soutenues, avec un ticket moyen de 3,7 millions d'euros, et 7% du total des fonds levés. France Fintech dénombre plus de 150 créations de nouvelles start-up en 2021, notamment dans les secteurs de l'assurance, du financement, de la micro-épargne et de la finance à impact.

Le secteur emploie désormais environ 30 000 salariés, et les recrutements ont fait partie des principaux objectifs des levées de fonds réalisées en 2021, à côté de l'internationalisation et de l'investissement dans la technologie. Avec 10 000 intentions d'embauche selon France Fintech, les effectifs fin 2022 pourraient atteindre 40 000 personnes. A condition de pouvoir recruter : l'association souligne que le vivier de talents en France pourrait ne pas suffire à satisfaire la demande de ces entreprises.

Une année record pour la French Tech
Les levées de fonds de la fintech s'inscrivent dans une année record pour la French Tech de manière générale, qui a cumulé plus de 10 milliards d'argent frais en 2021 selon Avolta Partners. La plus grosse opération de l'année revenant au jeu de fantasy football en NFT Sorare (680 millions de dollars).

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.