Les navettes partagées Chariot de Ford arrivent à Londres

Après Via, soutenu par Daimler, et Citymapper, c’est la start-up Chariot qui annonce le lancement d’un service de navettes partagées sur des axes stratégiques de Londres.

Partager
Les navettes partagées Chariot de Ford arrivent à Londres

Après San Francisco, Londres devient le nouveau terrain de jeu préféré des start-up de la mobilité. Citymapper y a expérimenté une ligne de "smart bus" nouvelle génération, avec une couche de services numériques, puis un système de VTC partagés (en partenariat avec Gett). L’américain Via, soutenu par Daimler, prévoit aussi de lancer un service de transport à la demande "dynamique", avec des trajets reconfigurés en temps réel grâce à des algorithmes.

C’est au tour de Ford, à travers la start-up Chariot, de proposer un service de transport à Londres. Dès cette fin de semaine, ses navettes bleues et blanches limeront le bitume dans quatre zones mal desservies par les transports en commun classiques, et se connecteront à des hubs de transport existants : stations de métro, bus, gares. Quatorze minibus pourront transporter quatorze personnes chacun du lundi au vendredi. Les Londoniens y accéderont via une application mobile, permettant de connaître le taux d’occupation des véhicules, de réserver sa place (au prix d’1£60 le trajet) et se faire guider jusqu’à un point d’arrêt / dépose.

Chariot devrait prochainement arriver dans d'autres villes européennes.

Londres prend de l'avance, mais Paris résiste

C’est encore un beau coup pour Londres, qui s’impose comme la capitale européenne des nouvelles mobilités... Tout en voulant priver Uber d’une licence pour opérer dans ses rues. Le service de VTC lituanien Taxify hésite d’ailleurs à se lancer outre-Manche vu les exigences réglementaires. Paris pourrait aussi prétendre à ce statut de leader européen des nouvelles mobilités, comme en témoigne depuis 2016 l’accueil du festival Autonomy. La ville dispose du réseau de transport le plus dense du monde, a pris le leadership sur les vélos et voitures en libre-service, a mené quelques tests à petite échelle sur le véhicule autonome, va construire de nouvelles lignes de métro et tramway dans le cadre du Grand Paris... Mais elle reste en retard sur ces nouvelles formes de transport partagé rendues possible par les technologies numériques.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS