Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Sony lance une unité de R&D en intelligence artificielle pour l'imagerie, les jeux et… la cuisine

Sony lance une unité de recherche spécialisée dans l'intelligence artificielle qui aura des bureaux au Japon, aux Etats-Unis et en Europe. Trois secteurs sont prioritaires : les jeux, l'imagerie et la gastronomie. Ce troisième projet paraît plus original, mais le groupe japonais s'y intéresse depuis quelques années déjà. Il envisage la création d'un robot cuisinier, ce qui demande des compétences particulières et qui seront réutilisables dans d'autres domaines.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Sony lance une unité de R&D en intelligence artificielle pour l'imagerie, les jeux et… la cuisine
Sony lance une unité de R&D en intelligence artificielle pour l'imagerie, les jeux et… la cuisine © Sony

Sony annonce la création d'une unité spécialisée dans l'intelligence artificielle ce 20 novembre 2019. Ces activités se déploieront dans des bureaux situés au Japon, aux Etats-Unis et en Europe. L'actuel président des laboratoires de science informatique du groupe, Hiroaki Kitano, sera à sa tête. Peter Stone, chercheur et professeur en informatique à l'université du Texas, sera chargé de piloter le site américain.

 

Cette nouvelle structure va se focaliser, dans un premier temps, sur trois domaines : le divertissement, l'imagerie et la gastronomie. Les deux premiers représentent les piliers de l'activité du groupe japonais tandis que le troisième est encore émergent. En avril 2018, Sony a mené une première collaboration avec l'Université Carnegie-Mellon (Pennsylvanie) sur la question. L'ambition était de développer des robots cuisiniers capables de préparer des plats puis de les livrer. Quelques mois plus tard, en novembre, Sony dévoilait la vidéo d'une cuisine futuriste, entièrement robotisée. 

 

 

De la cuisine à la médecine

Sony explique que les compétences nécessaires aux robots cuisiniers pourraient être traduites en un ensemble plus large de tâches à accomplir. Cuisiner implique de manipuler des objets fragiles et de différentes formes dans un espace souvent assez petit. Alors si un robot est capable de préparer un plat, il pourra sûrement exercer ses talents dans le domaine de la médecine, par exemple. A côté de ces ambitions, Sony espère également contribuer au développement d'une IA "équitable, transparente et responsable".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media