Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Uber Freight vend ses activités européennes à la start-up allemande Sennder

Sennder s'empare des activités européennes d'Uber Freight. Cette transaction est réalisée via un échange d'actions permettant à Uber de détenir une participation dans la start-up allemande, qui a mis au point une solution pour connecter simplement les grandes entreprises et les PME du transport.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Uber Freight vend ses activités européennes à la start-up allemande Sennder
Uber Freight vend ses activités européennes à la start-up allemande Sennder © Adobe Stock

La start-up allemande Sennder s'empare des activités d'Uber Freight en Europe. La start-up, qui cherche à numériser le secteur du transport de marchandises, a annoncé cette acquisition mercredi 16 septembre 2020. La transaction est réalisée via un échange d'actions permettant à Uber de détenir une participation minoritaire dans Sennder, dont le montant n'est pas communiqué.

Sennder connecte les grandes entreprises avec les PME du transport. La start-up fondée en 2015 assure minimiser les inefficacités dans le processus d’expédition, réduire les coûts pour les expéditeurs, augmenter les revenus pour les transporteurs et diminuer les émissions de CO2 du secteur en évitant les trajets à vide.

Une logique de croissance externe
Uber Freight est une plateforme de mise en relation de routiers avec des entreprises souhaitant transporter des marchandises. Si le modèle semble adapté aux Etats-Unis où beaucoup de chauffeurs routiers sont indépendants, il l'est moins en Europe où le secteur du transport routier est fractionné et repose sur de très nombreuses entreprises. Toutefois, le marché du fret européen est évalué à près de 400 milliards d'euros.

Ce secteur, peu digitalisé, en fait rêver plus d'un. A commencer par Sennder qui semble s'être lancé dans une logique d'acquisition et de consolidation. La pépite allemande, qui a levé 120 millions d'euros depuis sa création, a fusionné avec son concurrent français Everoad en juin dernier. En juillet, elle a annoncé la création d'une joint-venture avec l'opérateur logistique italien Poste Italiane. En France, l'un de ses concurrents les plus sérieux semble être Fretlink, qui a levé 25 millions d'euros en avril 2019.

50 000 chargements par mois
Les équipes d'Uber Freight, basées à Amsterdam, vont rejoindre Sennder. Le directeur général européen de Uber Freight, Tom Christenson, va occuper chez Sennder le poste de directeur des opérations (COO), tandis que son actuel responsable des opérations expéditeurs, Daniel Warner, devient vice-président commercial senior.

Cette acquisition permet à Sennder d'être désormais présent dans 7 pays et de gérer plus de 50 000 chargements par mois à travers l'Europe. La pépite veut étendre ses activités aux Pays-Bas, où est basé Uber Freight, et poursuivre ses développements sur d'autres marchés européens.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media