Uber s’associe à la ville de Nice pour offrir un service nocturne à 6 euros

Lignes d’Azur, le réseau de transports en communs de la ville de Nice, et Uber s’associent pour proposer aux abonnés annuels du réseau, une expérience de transport nocturne complémentaire. L'offre a été lancée ce mercredi 4 juillet 2018.

 

Partager
Uber s’associe à la ville de Nice pour offrir un service nocturne à 6 euros

Nous lançons aujourd’hui une expérimentation en partenariat avec Uber, qui vise à offrir à nos abonnés annuels âgés de plus de 18 ans, un service nocturne complémentaire et personnalisé pour les accompagner dans leurs derniers kilomètres”, voici les mots de Philippe Pradal, Président de la Régie Ligne d’Azur, au sujet du partenariat que sa société vient de signer avec Uber, le géant des VTC. L’expérience a débuté le 4 juillet 2018, pour une durée d’un an.

Un service de VTC au prix fixe de 6 euros entre 20 h et 2h30 du matin

Un tarif fixe de 6 euros va ainsi être proposé aux voyageurs souhaitant effectuer une course depuis ou vers l’une des six stations du tramway L1. Cette offre est effective à partir de 20 heures, heure à laquelle les lignes de bus au départ de ces stations s’arrête. Et ce, jusqu’à 2h30 du matin, heure de fin du service de tramway. Avec ce partenariat, la métropole Nice Côte d’Azur veut permettre aux abonnés du réseau urbain de disposer d’un service fiable pour se déplacer plus facilement et ainsi se connecter à l’offre de transport public existante.

Une app dédiée pour les 50 000 abonnés du service de transport niçois

Le partenariat sera effectif grâce à une option appelée “Lignes d’Azur”, qui apparaîtra sur l’application Uber des 50 000 abonnés du service de transport niçois, qui y sont éligibles. Pour en bénéficier, les abonnés doivent faire la demande de course lorsqu’ils se situent dans la zone géographique de l’une des six stations de tramway, ou alors en indiquant l’une de ces stations, depuis leur domicile situé à proximité d’une ligne de bus éligible. Les citoyens pourront ainsi parcourir plus facilement le premier ou dernier kilomètre qui les sépare de la station de transports en commun à leur domicile.

Un coût supporté par La Régie Ligne d’Azur et Uber
Pour garantir aux abonnés Lignes d’Azur un prix fixe de 6 euros, les deux entreprises à l’initiative de cette expérience assument à parts égales la compensation de la course, s’élevant à 30 000 euros chacun. Cette somme visant à rémunérer les chauffeurs pour la course réellement effectuée.

Avec ce partenariat, Uber veut accroître son rôle dans la mobilité urbaine

Nous souhaitons continuer à jouer un rôle positif en travaillant en étroite collaboration avec les villes afin de répondre à leurs enjeux de mobilité”, affirme Alexandre Droulers, Responsable des projets mobilité chez Uber. La société a pour ambition de remplacer l’usage de la voiture individuelle, en proposant des alternatives plus optimales aux usagers, qu’il s’agisse de transports en communs, de VTC, de vélos, ou même à pied.

L’engagement d’Uber est de parvenir à utiliser la technologie de la meilleure manière possible pour trouver des solutions aux problèmes urbains et ainsi contribuer à des villes plus agréables. C’est le premier partenariat français entre un opérateur de transports urbains et le géant américain, illustrant ainsi le rôle positif que ce dernier peut jouer dans le développement de la mobilité des villes. La Régie Ligne d’Azur et Uber se donnent un an d’expérimentation pour juger si le projet est utile et viable. Cela dépendra, entre autres, du nombre d’abonnés qui ont souhaité bénéficier de l’option, mais aussi du nombre de courses effectuées.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS