Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Véhicule autonome] MobilEye et Delphi présenteront leur réponse à Tesla et Nvidia au CES 2017

Vidéo Tesla Motors et Nvidia ne cachent pas leur ambition en matière de conduite autonome, avec un ambitieux projet de traversée des Etats-Unis prévu pour fin 2017. Mais ils ne sont pas les seuls dans la course. MobilEye et Delphi feront la démonstration d'un prototype aux capacités de conduite évoluées lors du CES 2017, avec comme objectif une commercialisation en 2019.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

[Véhicule autonome] MobilEye et Delphi présenteront leur réponse à Tesla et Nvidia au CES 2017
[Véhicule autonome] MobilEye et Delphi présenteront leur réponse à Tesla et Nvidia au CES 2017 © Delphi

MobilEye a beau ne plus travailler avec Tesla Motors, il n'a pas pour autant mis fin à ses travaux sur la conduite autonome. L'équipementier s'est associé avec Delphi pour mettre au point un système de conduite baptisé "Centralized Sensing Localization and Planning" (CSLP), dont la démonstration sera faite début janvier au CES 2017. Un véhicule de test y roulera sur un parcours de 10 km qui alternera ville et voies rapides pour prouver de quoi il est capable.

 

D'après ses concepteurs, CSLP est capable d'estimer sa position sur la route avec une marge d'erreur de 10 cm, même sans GPS, et peut conduire sur des routes sans marquages au sol. Il détecte les piétons, les vélos, et bien sûr les autres véhicules peu importe de quelle manière ils circulent. Il s'appuie pour cela sur la classique batterie de capteurs : caméras, radar et Lidar. Delphi et MobilEye commercialiseront cette "solution clé en main" courant 2019.

 

 

Un marché très convoité

La course pour s'imposer au coeur des futurs véhicules autonomes se poursuit donc à la fois pour les équipementiers et les constructeurs. Tesla a fait le pari de Nvidia, qui s'appuie sur la puissance de calcul pour faire la différence, tandis que MobilEye poursuit ses travaux avec les acteurs traditionnels du secteur. Intel n'est pas en reste et investit lourdement dans ces technologies. Le fondeur a d'ailleurs annoncé le 29 novembre 2016 la création d'un département dédié baptisé Automated Driving Group (ADG).

 

Peut-être qu'au final, les constructeurs feront le choix de combiner ces solutions, comme nous l'avait suggéré le Dr. Erik Coelingh, Senior Technical Leader chez Volvo Cars.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale