Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Viva Tech] A Paris, la billettique sur smartphone arrive en septembre

Détenteurs d'Iphone ou d'Android autres que Samsung et chez un autre opérateur qu'Orange, passez votre chemin. Le titre de transport dématérialisé sur smartphone sera disponible dès septembre 2019 à condition d'avoir un Android et un forfait chez Orange ou un téléphone Samsung (peu importe l'opérateur), de milieu de gamme au moins. Explications.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

A Paris, la billettique sur smartphone arrive en septembre
Valérie Pécresse annonce l'arrivée du titre de transport sur smartphone pour lé région parisienne en septembre 2019. © Léna Corot

A l'occasion du salon Viva Technology, qui se tient du 16 au 18 mai 2019, Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France, a annoncé l'arrivée du titre de transport dématérialisé dès septembre. Concrètement, la solution mise en place permet d'avoir son titre de transport sur son smartphone. Les abonnements mensuel et hebdomadaire ainsi que les tickets de métro pourront directement être achetés sur l'application Vianavigo dès septembre. Puis, les différents opérateurs (RATP, SNCF et Transdev) offriront cette possibilité sur leurs applications respectives fin octobre.

 

Cela n'est pas une surprise puisque l'année dernière le teste de cette solution ainsi que son déploiement progressif avaient déjà été annoncés. Les retours sur cette expérimentation sont plutôt positifs : sur les 3 500 testeurs actifs en Ile-de-France, 80% se disent satisfaits ou très satisfaits et 88% veulent continuer à utiliser ce service. D'où ce déploiement généralisé à partir de septembre 2019 et une disparition des tickets de métro pour fin 2021. De nouvelles cartes seront disponibles pour les personnes ne pouvant (ou ne voulant) pas utiliser ce service de titre de transport dématérialisé.

 

Valérie Pécresse lance un appel à Apple

Le développement technique de ce service a été fait par Wizway Solutions - une joint-venture créée par la RATP, la SNCF, Orange et Gemalto – qui utilise la technologie de communication courte distance NFC. La technologie développée par Wizway permet d'inscrire dans un élément sécurisé du smartphone, ici la puce NFC, tout type d'informations. Grâce à cette technologie, le titre de transport est directement transféré sur la carte SIM du téléphone ce qui permet de valider le titre de transport même si le téléphone est éteint ou qu'il n'y a pas de réseau.

 

Orange en tant qu'opérateur propose à ses clients qui le demandent d'équiper leur téléphone de la bonne puce. Et Samsung a fait le choix de permettre à ses clients détenteurs des smartphones A5, A8, S7, S7 edge, S8, S8+, S9, S9+, Note 8 ou Note 9 de bénéficier de ce service. Peu importe leur opérateur. Les détenteurs d'un autre Android qui ne sont pas chez Orange ainsi que les propriétaires d'iPhone n'y auront pas accès. Valérie Pécresse espère qu'un partenariat sera signé "à l'été" avec Huawei et en profite pour "lancer un appel à Apple"... L'entreprise à la pomme semblant moins ouverte que certains de ses concurrents sur le sujet.

 

Si les conditions d'utilisation de ce service peuvent sembler restrictives, les partenaires se veulent rassurants : 80% des personnes prenant les transports en communs en Ile-de-France sont équipées d'un Android dont 40% sont des Samsung. Cela laisse toutefois sur la touche 20% des personnes prenant les transports en commun et montre que la moitié des détenteurs d'Android sont obligés de se tourner vers Orange s'ils veulent utiliser ce service.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale