Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[VTC] Didi supprime 2000 postes... pour en créer 2500 autres

Vu ailleurs Didi va supprimer 2 000 postes, soit 15% de ses effectifs. Mais en parallèle, le géant chinois du VTC souhaite embaucher 2 500 personnes pour se renforcer sur des secteurs clés que sont la sécurité, l'ingénierie et la gestion des chauffeurs. Cette restructuration intervient alors que Didi est mis en difficulté par l'arrivée de Meituan sur le marché du VTC et subit la fronde de certains de ses utilisateurs suite aux meurtres de deux passagères.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

[VTC] Didi supprime 2000 postes... pour en créer 2500 autres
[VTC] Didi supprime 2000 postes... pour en créer 2500 autres © Didi

Didi Chuxing, l'un des principaux concurrents d'Uber, envisage une restructuration et la suppression de 2 000 emplois, soit 15% de ses effectifs. Cette annonce, rapportée par l'agence de presse Bloomberg tenue informée par des personnes proches du dossier, a été faite par le directeur général et fondateur Cheng Wei lors d'une réunion interne qui a eu lieu vendredi 15 février 2019.

 

Ces suppressions de postes auront lieu dans les activités périphériques du groupe et non pas dans le domaine lié à la réservation de véhicule. En parallèle, Didi souhaite embaucher 2 500 personnes courant 2019 dans les domaines liés à son expansion géographique, ses procédures de sécurité, la gestion des chauffeurs et l'ingénierie.

 

Didi en difficulté

Cette restructuration intervient alors que Didi est en difficulté. Voulant s'étendre et grossir à tout prix, Didi initialement spécialisé dans la vente en ligne cherche à diversifier ses activités. Le Chinois s'est donc lancé sur le marché du VTC et commence à développer de nouveaux services de vélos à la demande ou de paiement. Si Didi a réussi à s'imposer face à Uber, il doit désormais faire face à l'arrivée du concurrent local Meituan sur le marché du VTC. Pour parvenir à s'imposer sur ce marché Didi s'est lancé dans une politique tarifaire agressive.

 

Surtout, l'entreprise a été critiquée suite aux meurtres de deux passagères survenus en mai puis août 2018. A la suite de ces événements dramatiques, Didi a annoncé de nouvelles mesures de sécurité et le renforcement de son équipe en charge du service client. Avec cette restructuration à venir, il semble que Didi souhaite poursuivre ses efforts dans le domaine de la sécurité.


%%ARTICLELIE:738664%%

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale