Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Uber rentable plus tôt que prévu ?

Uber, qui affiche des pertes de 8,5 milliards de dollars sur l'année 2019, espère être rentable au dernier trimestre 2020. A l'occasion de la présentation de ses résultats annuels, l'entreprise de VTC a affiché des ambitions à la hausse puisqu'elle annonçait précédemment vouloir avoir un Ebita positif en 2021.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Uber rentable plus tôt que prévu ?
Uber rentable plus tôt que prévu ? © Uber Eats

Uber rentable dès cette année ? L'entreprise de VTC espère désormais avoir un Ebitda, ou excédent brut d'exploitation, positif au dernier trimestre 2020. L'annonce a été faite à l'occasion de la publication de ses résultats annuels le jeudi 6 février 2020. Une légère amélioration dans ses prévisions puisque Uber avait initialement annoncé vouloir être rentable en 2021. Pour le moment, Uber espère que ses gains pour le début de l'année 2020 seront du même ordre que ceux du dernier trimestre 2019, affirme le média américain Engadget.

 

8,5 milliards de dollars de pertes sur 2019

Depuis quelques mois déjà, Uber a entrepris de supprimer de nombreux emplois afin de parvenir à atteindre ses objectifs. Son concurrent en Amérique du Nord lui a emboîté le pas. Lyft a annoncé en début de semaine supprimer 90 emplois principalement dans les départements marketing et commercial. Lyft vise toujours la rentabilité pour le quatrième trimestre 2021.

 

En attendant, Uber perd toujours de l'argent. Sur l'année 2019, l'entreprise de VTC affiche des pertes de 8,5 milliards de dollars dont près de la moitié (4,6 milliards de dollars) est due aux frais de compensation liés à son entrée en Bourse (et qui correspondent aux rémunérations en actions distribuées aux employés). Toutes ses activités confondues, le montant brut des réservations (l'argent perçu par Uber pour les courses et les livraisons avant rémunération des chauffeurs, coursiers et autres dépenses) est de 65 milliards de dollars, en augmentation de 31% par rapport à l'année précédente. Et les revenus de l'entreprise de VTC atteignent, quant à eux, 14 milliards de dollars (en augmentation de 26%).

 

"Nous admettons que l'ère de la croissance à tout prix est révolue, a affirmé  le CEO Dara Khosrowshahi dans un communiqué. Dans un monde où les investisseurs exigent non seulement de la croissance, mais aussi  une croissance rentable, nous sommes bien placés pour gagner grâce à l'innovation continue, une excellente exécution et une plate-forme mondiale sans concurrent de la même échelle".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media