Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

A la veille de leur mariage, Atos se porte au mieux et Bull se redresse

Actus Reuters Atos a annoncé le 29 juillet une amélioration de sa marge opérationnelle au premier semestre et a confirmé ses prévisions 2014 au regard d'une accélération de ses nouveaux contrats. Le mariage avec Bull dont l'officialisation est prévue ce 31 juillet s'annonce sous les meilleurs auspices.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

A la veille de leur mariage, Atos se porte au mieux et Bull se redresse
A la veille de leur mariage, Atos se porte au mieux et Bull se redresse © Solo - Flickr - C.C

Atos voit sa marge opérationnelle s'améliorer au premier trimestre. Le chiffre d’affaires de la société de services informatiques s’est élevé à 4,176 millions d’euros au premier semestre, soit une évolution organique de -1,9% par rapport au premier semestre 2013, à périmètre et taux de change constants.

La marge opérationnelle a été de 274,6 millions d’euros, soit 6,6% du chiffre d’affaires, en amélioration de +20 points de base par rapport au premier semestre 2013. Le groupe a généré 124 millions d’euros de flux de trésorerie disponible au premier semestre. "Nous avons significativement accru les prises de commandes au cours du second trimestre, en particulier avec la signature de contrats nouveaux en juin pour un montant de 500 millions d’euros", a souligné le PDG d'Atos Thierry Breton dans un communiqué.

OPA amicale d'Atos sur Bull

Les prises de commande du groupe ont atteint 4,36 millions d’euros, ce qui représente un ratio prises de commande sur chiffre d'affaires de 104% sur le premier semestre 2014. Le résultat net part du groupe s’est élevé à 76 millions d’euros. Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S tablait sur une marge opérationnelle de 287 millions sur la base d'un chiffre d'affaires de 4,2 milliards.

Atos a lancé le 26 mai dernier une offre de 620 millions d'euros sur Bull, qui s'achève le 31 juillet. Le groupe souhaite ainsi consolider sa position de numéro un du cloud en Europe et faire de Bull son bras armé dans deux secteurs clefs : le big data et la cybersécurité. Le spécialiste de l'informatique a, lui aussi, publié ses résultats pour le premier semestre 2014 le 29 juillet. Son chiffre d'affaires progresse de 3,4% sur un an, à 585,4 millions d'euros. L'entreprise affiche toutefois une perte nette de 60,4 millions d'euros, liée à la mise en œuvre du plan de restructuration One Bull

Avec Reuters

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale