Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

American Airlines achète 50 eVTOL à Vertical Aerospace

American Airlines prépaie 50 eVTOL à la start-up britannique Vertical Aerospace. La compagnie aérienne a précommandé un total de 250 appareils et posé une option pour 100 eVTOL supplémentaires.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

American Airlines achète 50 eVTOL à Vertical Aerospace
American Airlines achète 50 eVTOL à Vertical Aerospace © Vertical Aerospace

Les compagnies aériennes multiplient les signes d'intérêt envers les entreprises développant des taxis volants. Le dernier en date ? American Airlines, qui a annoncé le 15 juillet 2022 avoir sécurisé une précommande auprès de Vertical Aerospace pour l'achat de 50 aéronefs électriques à décollage et atterrissage verticaux (eVTOL).

Cette annonce fait suite à celle de juin 2021 à l'occasion de laquelle American Airlines avait passé une précommande conditionnelle portant sur un maximum de 250 eVTOL et posé une option pour 100 appareils supplémentaires. La compagnie aérienne a donc réservé des créneaux de livraison pour les 50 premiers eVTOL de sa précommande initiale. Elle s'est également engagée à payer la livraison en avance.
 

4 passagers et 1 pilote

Vertical Aerospace, start-up basée au Royaume-Uni, a été fondée en 2016 par Stephen Fitzpatrick. Elle planche sur un eVTOL baptisé VA-X4 qui est commandé manuellement et peut accueillir jusqu'à quatre passagers en plus du pilote. L'appareil pourra parcourir environ 160 kilomètres et atteindre des vitesses de pointe de plus de 320 km/h.

Vertical Aerospace promet un minimum de bruit, ce qui est nécessaire pour que l'appareil soit exploité en milieu urbain ou péri-urbain. Sur ce sujet, American Airlines et Vertical Aerospace vont réfléchir ensemble à l'avenir de la mobilité aérienne et aux marchés potentiels pour l'exploitation d'eVTOL aux Etats-Unis. Ces appareils électriques promettent de transporter rapidement des passagers d'une ville à l'autre ou d'un aéroport à centre ville. Le but est d'éviter les embouteillages et décongestionner les routes.

Multiplication des précommandes

Toutefois, ces appareils sont encore loin d'être au point. Au-delà de leur développement et de leur certification la question du bruit est essentielle si les sociétés veulent les exploiter en milieu urbain. Il convient également de réguler les trajets et mettre au point un système de gestion de l'espace aérien suffisamment robuste. A l'heure actuelle, de nombreux pays limitent le survol des villes pour des raisons de sécurité et de pollution.

American Airlines n'est pas la seule compagnie à s'intéresser à ce nouveau mode de transport. United Airlines à précommandé 200 eVTOL à la start-up Archer, la compagnie aérienne brésilienne Azul s'intéresse également à ce sujet tout comme AirAsia. La start-up allemande Volocopter a également reçu des commandes.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.