Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Baidu dévoile un concept de véhicule autonome de niveau 5

Vu ailleurs Le géant technologique chinois Baidu a présenté un prototype de véhicule autonome dont il compte à terme faire une flotte de robots taxis. L'entreprise va jusqu'à le présenter comme ayant une autonomie de niveau 5 SAE, soit la plus élevée qui soit. Elle a également annoncé la production d'une nouvelle génération de puces qui équiperont ces véhicules.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Baidu dévoile un concept de véhicule autonome de niveau 5
Baidu dévoile un concept de véhicule autonome de niveau 5 © Baidu

À l'occasion du Baidu World 2021, qui s'est tenu ce mercredi 18 août, le géant chinois a dévoilé le concept de son prochain véhicule entièrement autonome. "Vous pouvez faire une sieste pendant votre voyage, l'espace est assez grand", a déclaré un porte-parole pendant la démonstration.

Une autonomie de niveau 5 SAE... d'après Baidu
Si les équipes de Baidu peuvent se laisser aller à de telles déclarations, c’est que l'entreprise promet avec ce nouveau véhicule une autonomie répondant aux normes de conduite autonome de niveau 5 SAE. Le véhicule, sans volant ni pédales, peut accueillir deux passagers. Il possède deux portes rétractables, un grand écran intelligent incurvé et un clavier de commande.
 


Selon le fondateur de l'entreprise Robin Li, l'intérieur du véhicule est à la pointe de la technologie et dispose notamment d'un système de reconnaissance vocale et faciale.

Etendre le service de robot taxi
Lors d'une démonstration Baidu, le véhicule a été mis à l'épreuve, montrant sa capacité à faire des demi-tours, adapter ses directions de conduite et contourner des obstacles en temps réel. A noter qu'il n'existe actuellement aucun vrai véhicule autonome de niveau 5.

La plupart des services de robot taxi utilisant actuellement des voitures dotées d'une autonomie de niveau 4, nécessitant une surveillance humaine et/ou ne pouvant rouler que dans certains environnements prédéfinis. Il est probable qu'il en soit au final de même pour le futur véhicule Baidu, malgré ce qu'en dit l'entreprise.

Baidu a annoncé qu'il allait étendre son service de robot taxi Apollo Go, d'ores et déjà disponible dans plusieurs mégalopoles chinoises. Ce dernier change cependant de nom et devient Luobo Kuaipao. La société a déclaré étendre "ses services de conduite autonome en se concentrant sur les expériences des utilisateurs, le déploiement de la flotte et la commercialisation".

Une nouvelle génération de puces
Pour aller avec ses nouveaux véhicules, Baidu lance la production à grande échelle de ses puces Kunlun ( spécialisées dans les calculs liés à l'IA) de seconde génération. La première génération de puces Kunlun est entrée en production de masse au début de 2020 et a été principalement utilisée par Baidu dans les véhicules électriques intelligents et les datacenters.

Désormais la société chinoise envisage de faire de l'unité Kunlun une société autonome, croit savoir Reuters. La nouvelle génération de puces Kunlun utilise une finesse de gravure 7 nm et atteint une capacité de calcul deux à trois fois supérieure par rapport à celle de la génération précédente, a indiqué Baidu dans un communiqué.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.