Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Baidu veut équiper un million de voitures de son système de conduite autonome

Vu ailleurs Baidu souhaite embarquer son système de conduite autonome sur 1 million de voitures d'ici 3 à 5 ans. L'entreprise technologique chinoise, qui ambitionne de produire son propre véhicule électrique, travaille sur la conduite autonome depuis 2017 au travers de sa division Apollo.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Baidu veut équiper un million de voitures de son système de conduite autonome
Baidu veut équiper un million de voitures de son système de conduite autonome © Baidu

Baidu veut être un acteur incontournable des véhicules autonomes. L'entreprise chinoise veut intégrer son système de conduite autonome Apollo dans 1 million de voitures d'ici trois à cinq ans. Cette ambition, rapportée par Reuters, a été annoncée par Li Zhenyu, senior corporate vice president de Baidu, à l'occasion du salon automobile de Shanghai. Baidu entend probablement à la fois équiper ses propres véhicules et fournir des constructeurs et équipementiers.

Fournisseur de constructeurs et équipementiers
Le géant technologique chinois a fait le choix de l'open source en lançant son unité Apollo dédiée à la conduite autonome en 2017. A l'été 2020, Baidu a annoncé avoir terminé son ordinateur pour la conduite autonome baptisé "Apollo Computing Unit" (ACU). Ce système de conduite autonome peut être utilisé sur des routes ouvertes et analyser des quantités massives de données provenant de 5 caméras et 12 radars à ultrasons. L'Apollo Computing Unit utilise un processeur Xilinx et des microcontrôleurs fabriqué par Infineon

Baidu travaille déjà avec des constructeurs et équipementiers automobiles pour fournir systèmes avancés d'aide à la conduite et plateforme de conduite autonome. Par exemple, en partenariat avec le constructeur WM Motor, Baidu mène un projet dont le but est d'équiper des véhicules de sa plateforme de conduite autonome ACU pour alimenter un système de parking autonome "Apollo Valet Parking".

Développement et fabrication de son véhicule
En parallèle, Baidu mène de nombreux tests de véhicules autonomes et déploie son service de robot taxi 'Go Robotaxi'. L'entreprise a obtenu l'autorisation de déployer des véhicules autonomes sans opérateur de sécurité à Pékin et Changsha et souhaite déployer différents services de véhicules autonomes à Chengdu avec des bus et des voitures.

En janvier dernier, Baidu a même annoncé vouloir établir une coentreprise avec Geely afin de produire des véhicules électriques. Ces derniers seront très probablement équipés de son système ACU. Une stratégie similaire est choisie par d'autres entreprises technologiques comme Didi ou Apple. Didi Chuxing, qui mène des recherches autour du véhicule autonome, a présenté une voiture spécifiquement conçue pour les services de VTC et fabriquée en partenariat avec BYD. Apple, de son côté, planche aussi sur un véhicule électrique et autonome et semble chercher un industriel capable de le produire.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.