Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Carlili lève 2 millions pour étendre son offre de location de voiture en France

Levée de fonds Carlili lève 2 millions d'euros pour implanter son offre de location de voiture dans 6 nouvelles villes française au cours des 18 prochains mois. La jeune pousse se différencie d'autres acteurs du secteur par la mixité de ses offres (location courte durée ou abonnement mensuel) et son service de livraison et de récupération du véhicule au lieu choisi par la personne.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Carlili lève 2 millions pour étendre son offre de location de voiture en France
Carlili lève 2 millions pour étendre son offre de location de voiture en France © Carlili

Carlili, spécialiste de la location de voitures, a annoncé jeudi 7 mai 2020 avoir levé 2 millions d'euros. Un tour de table mené auprès de la Banque des Territoires (Caisse des Dépôts) et le fonds Parthal.

 

La jeune pousse, qui gravite dans le secteur ultra-concurrentiel de la mobilité, essaye de se différencier avec un positionnement plus premium : un service de livraison et de récupération du véhicule au lieu choisi par la personne. Parlant de la levée de fonds, le PDG et fondateur de Carlili, Vincent Moindrot, évoque "un signal extrêmement positif quant à la viabilité de notre modèle économique" puisqu'elle est réalisée dans un contexte très difficile pour le secteur de la mobilité.

 

Carlili veut ouvrir 6 nouvelles villes

Avec son offre de location courte durée, Carlili est présent à Paris et Lyon ainsi que sur leurs grandes couronnes. Depuis avril 2019, la jeune pousse a étoffé son offre avec des formules d'abonnement mensuel baptisées Carlili Max et allant de 200 à 1 000 euros environ. Une offre déployée dans 7 villes françaises : Nantes, Bordeaux, Aix / Marseille, Toulouse, Metz, Lille et Rouen.

 

La start-up fondée en 2015 revendique 15 000 clients actifs et souhaite utiliser ce nouvel apport financier pour ouvrir 6 nouvelles villes au cours des 18 prochains mois. En parallèle, la start-up veut développer une offre mensuelle de location de véhicule électrique via laquelle il est possible de bénéficier ponctuellement d'un véhicule thermique pour des trajets plus longs.

 

De très nombreux concurrents

La jeune pousse doit faire face à de très nombreux concurrents à commencer par les géants de la location de véhicule comme Europcar Mobility ou Ada. Mais aussi les start-up comme Getaround (Drivy), dont le modèle repose sur la location entre particuliers, ou Viruto. Les constructeurs automobiles ne sont pas en reste et multiplient la création de services de mobilités comme Zity de Renault ou Free2Move de PSA. Mais Carlili est persuadé d'avoir sa place sur ce marché : la mixité de ses offres (location courte durée ou abonnement) ainsi que son service de carsitter lui donnent un avantage face à certains concurrents.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media