Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Comment Technis se réinvente pour l'après-Covid, après une forte croissance liées aux mesures sanitaires

Des tapis connectés aux caméras de comptage en passant par l’analyse de l’air et le suivi du parcours client, la société franco-suisse Technis ambitionne de devenir un "one stop shop" au service des établissements accueillant du public. Fortement sollicitée en période de coronavirus pour réguler les flux de personnes, la société a dû se réinventer pour consolider sa nouvelle clientèle. Dans une interview, Arnaud Déplanque, vice-président Flow Solution de Technis, revient sur le parcours de la jeune pousse.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Comment Technis se réinvente pour l'après-Covid, après une forte croissance liées aux mesures sanitaires
Comment Technis se réinvente pour l'après-Covid, après une forte croissance liées aux mesures sanitaires © Technis

Pas de rassemblement de plus de six personnes, maximum de 5 000 spectateurs pour des événements extérieurs, maintien des festivals avec une jauge de 65 %… Difficile de s’y retrouver parmi la pléthore de règles mise en place durant la pandémie. Avec l‘apparition du Covid-19, de nouveaux besoins se sont créés, mettant en lumière de nombreuses sociétés. C’est le cas de Technis, une start-up franco-suisse spécialisée dans les sols connectés.

Une explosion de la demande liée aux mesures sanitaires
Fondée en 2015 et présente en France depuis 2018, la jeune pousse prévoyait initialement de mettre sa technologie au profit des courts de tennis, d’où le nom "tech-nis". Très vite, cette dernière se retrouve sollicitée pour comptabiliser le nombre de personnes dans les lieux publics à l’ère des jauges de capacité.

À partir du mois de mars 2020 il y a eu des demandes très conséquentes pour les technologies de comptage. On a eu une activité très dense sur le 2e trimestre de cette année”, se remémore Arnaud Déplanque vice-président Flow Solution de Technis. “On a même dû augmenter nos capacités de production, nos capacités logistiques et recruter”, ajoute-t-il.

Technis utilise différents outils technologiques : "des tapis au sol au niveau des points d‘entrées, des caméras permettant de compter le nombre de passages en respectant les normes RGPD, ou un savant mélange des deux", détaille le responsable. La société met ensuite à disposition de ses clients une application qui permet de contrôler le tout depuis un smartphone ou un dashboard et d'avoir accès à différents outils analytiques. Forte d’environ une cinquantaine de salariés en Suisse et en France, mais également au Qatar et à Boston, Technis fournit “plus de 150 clients dans une douzaine de destinations et une infinité de secteurs différents", révèle Arnaud Déplanque.

Une levée de 7,2 millions d’euros
Parmi les clients de la jeune pousse, on retrouve de nombreux grands noms tels que “Microsoft, France Média Monde, Carrefour, Leclerc, Nestlé, Philippe Morris ou encore des industriels à l’image de STMicroelectronics et EDF”, poursuit le responsable. La société s‘occupe également de manière ponctuelle d'événements comme “le salon de l’agriculture, le Tour de France et plus récemment la cérémonie de passation entre les Jeux paralympiques de Tokyo 2020 et Paris 2024.

Pour Christophe Guillen, chef de groupe d'Exploitation Télécom chez EDF, "les tapis connectés de Technis permettent de respecter les jauges dans les services de restaurations des centrales nucléaires de Golfech et de Blayais." Les deux sites sont équipés depuis juillet dernier de 6 tapis connectés et d'une caméra et permettent de comptabiliser les passages d'environ 300 personnes travaillant sur les lieux. "C'est une technologie qui fait ses preuves, et que nous n'excluons pas d'utiliser à plus grande échelle", dévoile Christophe Guillen, qui est en charge d'accompagner le producteur d'électricité dans sa transition technologique.

Le succès de la solution de comptage fut a permis à la jeune pousse de décrocher un tour de table de 7,2 millions d’euros en 2020. Toutefois, avec l’instauration du pass sanitaire et son QR code, plus besoin de tapis... Le maintien de la jauge se fait à travers l’application du gouvernement destinée aux professionnels TousAntiCovid Verif.

SE RÉINVENTER POUR L’APRÈS-COVID
Le changement s’est fait sentir du côté de la jeune pousse. “On n'a plus du tout les mêmes demandes que celles que l'on pouvait avoir avant l’été”, dévoile Arnaud Déplanque. “Avant, les clients étaient dans l’urgence, désormais on a des demandes qui sont beaucoup plus qualifiées et davantage stratégiques”, ajoute-t-il. C’est en partant de ce postulat que Technis a élargi son offre, proposant désormais Technis Air, “un ensemble de capteurs de qualité environnementale permettant de mesurer le taux de CO2, le taux d’humidité, la température, etc.” Pour Christophe Guillen, l'intérêt est double dans les centrales nucléaires. "On envisage également d'utiliser les capteurs d'analyse de l'air notamment pour mesurer le taux de radon", explique-t-il.

Pour vendre sa solution, Technis ne mise plus sur les mesures anti-Covid. “C'est devenu un avantage concurrentiel et un outil essentiel pour des sociétés qui souhaitent suivre en temps réel la vie de leurs établissements. Nous sommes un véritable OS du bâtiment ”, explique le responsable. “Notre solution leur permet d’avoir un retour sur investissement dans l’efficacité de leurs équipes, gestion de leurs espaces, l’accueil de leurs visiteurs et surtout ajoute une notion de sécurité sûreté”, ajoute-t-il.

La société garantit désormais aux entreprises une visibilité sur le parcours du client, aux sièges sociaux une meilleure gestion du flex office et de la restauration d’entreprise, et promet une “excellence opérationnelle en adaptant le nombre de ressources au nombre réel de visiteurs”, explique Arnaud Déplanque. “Le regard que les clients nous portent est totalement différent de ce que l'on avait pu avoir avant la crise”, révèle le responsable. “Avant nous étions subis par nos clients, maintenant on apporte une plus-value.”

INTERNATIONAL, MONDE MÉDICAL ET MOBILITÉ
Sur sa lancée, Technis souhaite développer davantage de capteurs et cibler ses offres. La société travaille actuellement sur deux nouvelles solutions. D’une part Technis Mobility, pour “répondre aux enjeux croissants de tout ce qui est matériel roulant et savoir en temps réel combien de passagers sont à bord", indique Arnaud Déplanque.  “Le marché est là !” assure-t-il.

D’autre part, la jeune pousse chapeaute Technis Care, une solution destinée au secteur médical. À travers cet outil, l’entreprise prévoit d’équiper les EHPAD “avec un revêtement au sol qui permet de détecter les chutes et monitorer les déplacements des patients dans la journée” explique le responsable. L’objectif est également d’offrir aux hôpitaux une solution de suivi médical et d’accueil des patients.

Les deux nouveautés viendront s’ajouter au catalogue de Technis entre la fin de 2021 et le début de 2022. En l’attente, la société continue son expansion à l’étranger et ses investissements en recherche et développement. “Le Qatar montre énormément d’intérêt”, conclut Arnaud Déplanque.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.