Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Cruise (General Motors) veut embaucher 1 000 personnes pour développer ses robots-taxis

Vu ailleurs Cruise, la filiale véhicule autonome de General Motors, prévoit de doubler ses effectifs en embauchant 1 000 personnes sur les neuf prochains mois, selon TechCrunch. Cet investissement conséquent, devant permettre à General Motors de déployer un service de robot-taxi d'ici la fin de l'année, est notamment permis grâce aux récents apports financiers de Softbank et Honda.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Cruise (General Motors) veut embaucher 1 000 personnes pour développer ses robots-taxis
Cruise (General Motors) veut embaucher 1 000 personnes pour développer ses robots-taxis © Cruise

Cruise, la filiale véhicule autonome de General Motors, veut se donner les moyens de ses ambitions en embauchant 1 000 personnes au cours de neuf prochains mois. La filiale de General Motors chercherait principalement à embaucher des ingénieurs, précise TechCrunch. Ces profils d'ingénieurs qualifiés et ayant de l'expérience dans la robotique et l'intelligence artificielle sont très recherchés en Californie par les nombreuses sociétés spécialisées dans le développement de véhicules autonomes.

 

General Motors veut déployer un service de robot-taxi d'ici fin 2019

Le nombre de salariés de la filiale de General Motors a déjà considérablement augmenté pour s'établir à environ 1 000 personnes en 2018. Ces nouvelles embauches et la croissance rapide de la société va se faire sous la houlette d'Arden Hoffman, nouvelle directrice des ressources humaines dont l'embauche a été annoncée lundi 11 mars 2019.

 

 

 

Arden Hoffman, ancienne de chez Droopbox, Google et Goldman Sachs, va aussi devoir gérer l'implantation de Cruise dans ses nouveaux locaux. La filiale de General Motors, qui va conserver son siège social à San Francisco, souhaite investir un nouveau bâtiment dans cette même ville, selon TechCrunch. Le remaniement de Cruise a débuté fin novembre 2018 lorsque Dan Amman a été nommé CEO pour remplacer le cofondateur Kyle Vogt qui est désormais chief technology officer (CTO).

 

Cet investissement conséquent montre que General Motors est impliqué dans le développement de véhicules autonomes. Le constructeur espère lancer un service de robot-taxi d'ici la fin de l'année. Ces nouvelles embauches sont aussi permises grâce aux investissements récents de Softbank et Honda dans Cruise. Le premier a annoncer investir 2,25 milliards de dollars et le second 2,75 milliards de dollars au cours des douze prochaines années. Investissements qui ont conduit à évaluer Cruise à 14,6 milliards de dollars.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media