Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Véhicule autonome] Apple, Waymo, Cruise… qui fait la course en tête ?

Le Department of Motor Vehicles (DMV) de Californie, Etats-Unis, a publié un rapport sur les essais de véhicules autonomes menés sur les routes californiennes. On y apprend que Waymo, la filiale d'Alphabet, affiche le taux de désengagement le plus bas avec un opérateur reprenant le contrôle du véhicule autonome tous les 11 017 miles parcourus. De ce rapport, on peut en déduire une forte accélération des tests menés sur les routes publiques, mais de nombreuses données sont manquantes ou pas suffisamment définies pour en tirer de réelles conclusions.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

[Véhicule autonome] Apple, Waymo, Cruise… qui fait la course en tête ?
Waymo a parcouru 1,2 million de miles (1,9 million de km) avec ses 111 véhicules autonomes enregistrés en Californie, Etats-Unis. © Waymo

Comme l'année dernière, le Department of Motor Vehicles (DMV) de Californie, Etats-Unis, a publié un rapport sur les véhicules autonomes. Nombre de véhicules autonomes en circulation, nombre de kilomètres parcourus, taux de désengagement… ce rapport, dévoilé mi-février 2019, compile différentes données fournies par les sociétés elles-mêmes.

 

Plus de 3 millions de kilomètres parcourus

Entre décembre 2017 et novembre 2018, 48 sociétés ont été autorisées à mener des tests de véhicules autonomes en Californie et ont parcouru un total de 2,05 millions de miles (3,3 millions de km) sur les routes de cet Etat contre 500 000 miles (805 000 km) l'année d'avant. Waymo fait largement la course en tête en affichant 1,2 million de miles (1,9 million de km) parcourus contre 447 621 miles (720 000 km) pour GM Cruise, deuxième au classement.

 

Ces chiffres montrent une accélération de la recherche dans ce domaine mais cachent aussi différentes réalités. Waymo, la filiale d'Alphabet (Google), et Cruise, la start-up rachetée par General Motors, n'ont pas les mêmes budgets que de plus petites start-up, assez connues, comme Zoox, Aurora ou Pony.ai.

 

Et tous ces acteurs n'ont pas le même nombre de véhicules autonomes autorisés à circuler en Californie. Au total, le DMV de Californie a autorisé 665 véhicules autonomes à circuler sur ses routes en 2018 : GM Cruise en a enregistré 194 contre 111 pour Waymo, 72 pour Apple et 19 pour Zoox. Uber, de son côté, annonce avoir 0 véhicule autonome enregistré auprès du DMV. Pourtant, la start-up est passée de 0 mile parcouru en 2017 à 26 900 miles en 2018. Mais Uber a cessé tous ses tests suite à l'accident mortel survenu en mars 2018. L'autorité des transports de Pennsylvanie a autorisé le géant du VTC à reprendre ses essais en décembre dernier.

 

Taux de désengagement

Une autre donnée importante fournie dans ce rapport est le nombre de désengagements signalés, à savoir lorsque l'opérateur à bord du véhicule autonome reprend le contrôle de ce dernier. Waymo est loin devant ses concurrents avec un taux de désengagement très bas puisque la filiale d'Alphabet signal un désengagement tous les 11 017 miles (17 730 km) parcourus. GM Cruise, deuxième au classement, en signal un tous les 5 205 miles (8 376 km). Les "mauvais élèves" étant Apple et Uber avec respectivement un désengagement tous les 1,1 miles (1,7 km) et 0,35 miles (500 mètres).

 

 

 

 

Mais tous les kilomètres parcourus en mode autonome ne se valent pas. Il est beaucoup plus simple pour un véhicule autonome de rouler sur une voie rapide lorsqu'il fait beau que dans un centre-ville bondé par temps de pluie. Toutes les sociétés ne testent pas leurs véhicules dans les mêmes conditions et ce rapport montre donc certaines limites.

 

Une autre donnée à prendre en compte est la gravité et la fréquence des accidents. Si Apple a un ratio de désengagement élevé, les véhicules autonomes de la firme à la pomme n'ont jamais été impliqués dans des accidents trop graves et la plupart sont causés par les autres véhicules, selon Bloomberg. Le dernier élément à ne pas négliger est l'avance prise par Waymo dans ses tests. Google fait rouler des véhicules autonomes sur routes ouvertes depuis plusieurs années alors qu'Apple a mis son premier véhicule autonome sur les routes publiques à l'été 2017.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale