Dropbox veut contrer Google Docs avec sa plate-forme d'édition collaborative Composer

Dropbox pourrait faire une incursion sur le marché de l'édition collaborative de fichiers en ligne avec un outil baptisé Composer. La start-up à succès devra faire le poids face à Google et Evernote, les deux entreprises qui dominent actuellement cette activité. 

Partager
Dropbox veut contrer Google Docs avec sa plate-forme d'édition collaborative Composer

Le spécialiste du partage et du stockage de fichiers en ligne Dropbox préparerait une offensive sur le marché de la prise de note collaborative, avec un nouvel outil appelé Composer. Le 3 avril, certains utilisateurs du site américain Product Hunt, qui présente à une communauté de passionnés de nouveaux logiciels et produits high-tech, ont pu tester ce programme pendant quelques heures, avant que Dropbox ne leur en ferme l'accès. Composer s'est très probablement retrouvé sur le web dans une version beta de manière accidentelle, souligne le magazine Fortune.

Selon ces internautes interrogés par le média américain, la plate-forme permet comme Google Docs et Evernote de créer des documents et de les rendre modifiables par un groupe de personnes, ce qui facilite le travail en groupe dans les entreprises et dans les écoles ou les universités, deux segments marché que viserait Dropbox.

De sérieux concurrents

Mais pour se faire une place dans cette activité, l'entreprise va devoir se mesurer à Google et à Evernote, la société qui a développé le populaire programme éponyme. Elle pourrait proposer sa solution en complément de son offre de stockage de fichiers, pour attirer les entreprises et particuliers qui utilisent déjà ses outils, comme le fait Google (mais le géant du net offre une gamme de services nettement plus large…).

La start-up à succès Dropbox n'a pas encore confirmé la date de sortie de Composer, se contentant simplement de confirmer à Business Insider que la plate-forme était actuellement testée en interne. Mais sa prise de position sur le marché de l'édition collaborative de fichiers était planifiée de longue date : en avril 2014, elle avait racheté Hackpad, jeune pousse à l'origine d'un programme de prise de note collaborative en ligne. Composer aurait été développé selon plusieurs médias américains, à partir de l'outil de Hackpad.

Lélia de Matharel

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS